La dernière sortie de l'ami de Valls qui s'attaque comme jamais à la CGT, démontre si besoin en ait qu'il doute comme jamais...

Il sait que ce sont les grévistes et manifestants qui auront quoi qu'il arrive le dernier mot, il sera donc le grand perdant du deal avec Hollande, le MEDEF et la majorité des médias détenus par des milliardaires ...

Car mardi nous serons plus d'un million à Paris, on verra si il parle encore d'une minorité non concernée !!!

Berger a donc la mine des mauvais jours et plus nous avançons plus il se dit que son accord va avoir un goût plus qu'amer au final !!!

Tant mieux, car il est grand temps que ceux qui comme lui utilisent le mot de syndicaliste cessent de nuire à la beauté de ce mot, comme dans tout bon match c'est au coup de sifflet final que l'on voit qui a gagné, nous jouons les prolongations et nous sommes prêts à les jouer sans limite et jusqu'à obtention du retrait ...

Les sorties médiatiques démontrent qu'il est passé d'un agacement à une peur de voir que ceux qui s'opposent gagnent ET donc aujourd'hui il dit que le retrait serait une catastrophe mais il oublie juste de dire que ce serait une catastrophe pour lui et sa tactique !!!

La 14 juin nous serons dans la rue et nous y reviendrons le temps qu'il faudra pour mettre en échec la loi européenne, le gouvernement qui la porte et ceux qui n'ont plus rien à voir avec le mot syndicaliste....

Ce sont des libéraux qui signent tout depuis plus de 20 ans, CFDT, CFTC, qu'ont ils encore de syndicaliste ???

Définition du syndicalisme :

Mouvement qui a pour objet d'organiser, de grouper certaines catégories professionnelles , certaines classes sociales, en vue d'étudier et de défendre leurs intérêts (salaires, conditions de travail, acquis ..) doctrine sociale et politique issue de ce mouvement, visant à la transformation des institutions politiques, des structures sociales existantes.

Et non tout accompagner pour en échange se partager les places et les postes....

Le syndicalisme, celui de la lutte des classes va gagner contre la guerre qui lui est faite, le 14 juin sera à Paris une réponse cinglante à ceux qui nous méprisent et qui ne cessent de mentir sur la réalité de cette loi qui même avec un seul article serait la pire jamais mise en œuvre depuis plus de 50 ans !!!

Retrait complet, ni amendable ni négociable ...

Nous irons au bout, nous ferons perdre l'ultra libéralisme et ceux qui l'accompagnent ....

LA CGT GOODYEAR SYNDICAT DE LUTTE ET CONQUETES SOCIALES