Alors qu'elle n'a pas été gênée d'ouvrir le 51ème congrès de la CGT en présence d'une délégation du PS, d'une délégation de la CFDT et surtout de Thierry Lepaon, la direction Confédérale a empêché les Goodyear d'intervenir au congrès avant les votes, nous avions fait la demande depuis plusieurs jours .

Pour Martinez et son équipe confédérale c'est "Lepaon oui, Wamen non". En outre, nous avons appris par des congressistes que la confédération avait musclé le service d'ordre pour nous dissuader de nous présenter aux portes du congrès et de proposer aux délégués de nous laisser entrer, ce sont des méthodes d'un autre temps.

Qui veut donner le spectacle d'une CGT divisée ? Qui a intérêt à se démarquer des Goodyear ? Aux congressistes devant lesquels nous aurions souhaité intervenir aujourd'hui (et non pas jeudi après les votes au cours d'une séance "détente") nous leur adressons nos salutations fraternelles.

Le fait qu'on nous prive de congrès, ne doit pas les empêcher de renforcer l'orientation de lutte de notre syndicat en commençant par l'organisation d'une manifestation énorme de rassemblement à Paris de tous pour imposer le retrait de la loi travail.

Les Goodyear n'ont pas pu intervenir au congrès mais nous savons que des milliers de camarades nous soutiennent et seront à nos côtés très prochainement dans la rue et aussi dans toutes les interventions à venir pour que notre syndicat redevienne celui qu'il n'aurait jamais dû cesser d'être !!!!

La CGT GOODYEAR