Monsieur le Ministre,

Vous nous invitez depuis hier à participer à votre visite surprise d'une entreprise mystère à Amiens mercredi 6 avril 2016.

Compte tenu de l'énergie avec laquelle vous avez soutenu la fermeture de notre usine par Goodyear, nous savons que lorsque vous nous préparez une surprise elle est généralement mauvaise.

Néanmoins une délégation de la CGT Goodyear pourrait éventuellement accepter de vous rencontrer à 3 conditions :

- Le retrait des poursuites contres les 8 Goodyears

- Le retrait de la loi travail

- Le soutien du gouvernement à l'action que lancerons le 6 avril 2016 les salariés d'Amiens nord contre les sociétés Goodyear et Titan aux États Unis afin qu'elles soient sanctionnées pour avoir saboter la reprise du site par notre SCOP, laquelle aurait pu relancer la production de pneus agraire et créer pour commencer 200 emplois.

POUR LA CGT GOODYEAR

WAMEN Mickael