Communiqué de l'Union Départementale CGT de la Somme et de l'Union Locale CGT de la Zone Industrielle d'Amiens

Pour la défense de l'emploi dans la Somme Tous avec les Goodyear ce jeudi 5 décembre

Malgré les récentes annonces, la réalité dépassant les effets de communication, la situation de l'emploi se dégrade dans le département de la Somme.

Pendant que les ruptures conventionnelles se multiplient et que les plans de suppression de postes de travail se succèdent, le gouvernement persiste à ne pas prendre les mesures permettant d'enrayer cette spirale. Pire, les dispositions votées visent à réduire le "coût du travail" et, par conséquence, à enrichir les actionnaires et les plus fortunés au détriment de l’emploi.

Face à ces logiques, les salariés de la FNAC, de Bigard, de Call Expert, de Simply Market, etc., avec la CGT, dans l'unité syndicale, luttent contre cette destruction organisée et pour imposer des solutions porteuses de création d'emplois et de développement.

A l'image des Goodyear, ces luttes peuvent aboutir à des succès. Avec les Goodyear, nous affirmons que la lutte est d'intérêt général.

Car 7 ans de luttes chez Goodyear, c'est 7 ans de salaires représentant 7 ans de consommation, c'est 7 ans de maintien d'activité dans le commerce, l'industrie, les services, c'est 7 ans de recettes pour la sécurité sociale, l'état, les collectivités pour les services publics.

Avec les Goodyear nous affirmons que tout est possible. L'argent existe.

C'est la raison pour laquelle l'UD CGT de la Somme et l'UL CGT ZI appellent les salariés, les privés d'emploi et les retraités à se rassembler ce jeudi 5 décembre , à 11 h 00, devant Goodyear pour exiger :

La suspension immédiate des licenciements boursiers La reprise des négociations pour le maintien de l'activité et de l'emploi avec la prise en compte des projets alternatifs portés par les salariés et la CGT.

Amiens, le 03 décembre 2013