cgt-goodyear-nord

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 1 février 2016

RASSEMBLEMENT JEUDI 4 FÉVRIER - SOUTIEN AUX 8 EX GOODYEAR

LE JEUDI 4 FÉVRIER 2016 RASSEMBLEMENT A PARIS À 11H - PLACE DES DROITS DE L'HOMME

Départ en car d'Amiens sur le parking GOODYEAR à 7H30

Il reste des places disponibles, vous pouvez vous inscrire par mail ou par téléphone au :

06.68.80.45.25 ou 07.86.83.16.14

ou

cgtamienszi@hotmail.fr

vendredi 29 janvier 2016

Chemises arrachées L’inspection du travail tranche : une victoire qui en appelle d’autres

La Fédération Nationale des Syndicats de Transports CGT se félicite de la décision de l’inspection du travail qui retoque la direction d’Air France sur sa volonté de licencier un délégué CGT suite aux évènements du 5/10/2015.

En effet, l’inspection du travail valide la défense de la CGT qui consistait à mettre en évidence que les salariés incriminés par Air France étaient avant tout des victimes.

Ils étaient condamnés pour avoir manifesté contre la suppression de 2900 postes … Ils étaient condamnés pour l’exemple….pour crime de lèse-majesté ! Et peu importe que la colère des salariés fut justifiée et légitime…l’exemple était trop dangereux !

L’inspection du travail a refusé toute pression

Les propos de Manuel Valls au lendemain des évènements ne font que confirmer cet état de fait ! LA CGT Transport, salue, à ce titre, l’indépendance de l’inspection du travail qui a refusé toute pression.

Au-delà de l’innocence de ces salariés, mise en évidence par cette décision, c’est le délit qu’a commis Air France qui est mis en avant. Air France a commis un délit en embauchant des vigiles d’une entreprise extérieure pour faire obstacle à la manifestation du 5 octobre, ce qui a « entraîné un climat de défiance propice à la confrontation ».

Face à ce constat, nous demandons que la direction d’Air France ne fasse pas appel de cette décision. Faire appel serait une marque d’irrespect à l’encontre des salariés incriminés.

Monsieur Gilles Gateau, le nouveau Directeur général des ressources humaines d’Air France, souhaite que le dialogue social soit basé sur le respect et la confiance. La CGT jugeant sur les actes, le premier devra être la réintégration des salariés injustement licenciés. Il n’est plus possible de justifier l’injustifiable…..nos emplois valent plus que deux chemises !

jeudi 28 janvier 2016

Aux ayants droits des ex goodyear décédés depuis la fermeture

La CGT goodyear demande aux ayants droits d'ex goodyear décédés depuis la fermeture de l'usine de bien vouloir nous contacter afin de lancer au plus vite une action devant le tribunal pénal.

Nous voulons programmer une réunion avec notre avocat afin de déterminer les modalités de cette action qui doit apporter des réponses sur les causes de ces décès et aussi des coupables, le trajet sera organisé par nos soins.

Il est temps que les familles s'unissent pour obtenir réparation même si rien ne remplacera jamais la perte d'un papa, d'un mari, nous devons agir !

Nous disposons d'éléments concrets et notamment de l'article 40 de l'inspection du travail pour enclencher la procédure.

Nous demandons donc aux ayants droits de nous contacter au 0668804525.

La CGT Goodyear

mercredi 27 janvier 2016

RASSEMBLEMENT JEUDI 4 FÉVRIER 2016 À PARIS

LA CGT GOODYEAR, LES UNIONS LOCALES CGT AMIENS ZONE INDUSTRIELLE ET AMIENS VILLE ET L'UNION DÉPARTEMENTALE DE LA SOMME ORGANISENT :

LE JEUDI 4 FÉVRIER 2016 RASSEMBLEMENT A PARIS À 11H - PLACE DES DROITS DE L'HOMME

Départ en car d'Amiens sur le parking GOODYEAR à 7H30

Inscription sur réservation auprès de :

cgtamienszi@hotmail.fr

Ou

https:/www.facebook.com/events/491519434354080

vendredi 22 janvier 2016

À ne pas manquer

Samedi 23 janvier 2016 à 20h20, ne manquez pas l'émission Groland sur Canal plus, les Goodyear y seront à l'honneur.

Banzaï

Réunion salle Valentin Haüy - lundi 25 janvier 17h30

Lundi 25 janvier 2016 , reunion salle Valentin Haüy à 17h30 Objets :

Prud'hommes point sur l'audience à venir

Hap/Cmr: où en sommes nous

Condamnation des 6 camarades, des actions à venir et une réaction à la hauteur de L'attaque

Votre présence est indispensable

samedi 16 janvier 2016

Taylors is riche mais ... Pas de tout !!!

Voici le cerveau texan de retour, comme toujours il augmente le niveau....

Cette fois ci il est content, il le dit dans une interview sur RTL, au moins ça change, il est content de voir 8 goodyear condamnés à de la prison, nous n'en demandions pas autant.

Mais au moins nous ne serons jamais condamnés à être les esclaves de ce personnage grotesque !!!!

Le jour où dans son coin paumé des USA il y a eu distribution de neurones c'était le thanksgiving de son cerveau !!!

Il ne parle pas il mâchouille, un peu comme John Wayne dans ces films, sauf que lui c'était un artiste car le patron du groupe TIRAN est un dangereux malade mental....

Rien de ce qu'il dit n'est cohérent, il salit notre pays mais oublie ce qu'il se passe chez lui où il y a des milliers de morts par an par armes à feu et son ami Trump est au moins aussi maboule que lui !!!

Alors Taylor est content mais pas tout à fait, il aurait voulu minimum 20 ans ferme ou encore la peine de mort...

il ressort de temps en temps son cigare, son deltaplane de luxe et ses groles ornées de deux superbes glands ce qui fait un peu redondance certes et là il gueule comme un ours d'où son surnom de grizzli, et il nous fait la morale, les français, la CGT, les communistes ....

Bref, toujours le même refrain, là bas il a ramassé une tôle terrible aux élections, donc il est en colère pépère et maintenant il soutient son pote Trump, il rêve d'un monde ou seul l'argent est la règle où l'humain et les droits sociaux n'ont pas leur place, où quelques financiers pourraient régner seuls et détruire tous ceux qui auraient le malheur de penser autrement.....

Taylor a magouillé avec Goodyear, il a pris les parts de marché pour faire nos pneus en Russie là où il se vante d'avoir virer 60% des gens comme de la merde et il va maintenant exploiter la misère à son maximum, il est le bourreau milliardaire de milliers d'esclaves dans le monde, il fait fortune sur le dos de ceux qu'il exploite et il en est très fier....

Le fait que la CGT Goodyear et notamment son secrétaire Mickael Wamen soient devenus sa cible est une forme de contentement à nos yeux, nous avons perturbé ses plans, il est en colère car nous lui avons tenu tête et empêcher de développer dans notre beau pays l'esclavage avec société TIRAN internationale !!!!

Il a beau avoir des milliards, des avions de luxe et des chaussures à glands, nous avons botté le cul à se mégalomane qui pense que son argent sale peut tout lui permettre, une poignée de salariés lui ont indiqué qu'en France, pays de la lutte sociale et de la révolution, jamais un tel dictateur ne viendra imposer sa loi, nous sommes fiers d'avoir déjoué son plan et nous souhaitons qu'un jour partout les esclaves qui sont écrasés sous ses ordres relèveront la tête et le feront tomber lui et son empire.

La CGT GOODYEAR

mardi 12 janvier 2016

Rendu de jugement

Suite au jugement rendu par le Tribunal correctionnel d'Amiens aujourd'hui, la CGT Goodyear a décidé de lancer la plus grande campagne nationale de solidarité syndicale pour exiger que cesse la campagne de répression anti-sociale que le gouvernement a manifestement décidé de mener. En effet, le jugement inacceptable condamnant les militants CGT de Goodyear à 9 mois de prison ferme est l'arme avec laquelle Hollande, Valls, Taubira et l'ensemble du gouvernement ont décidé d'intimider tous les salariés qui se battent pour leur droit et leurs emplois. Le but est de faire peur aux syndicalistes pour qu'ils cessent de se battre pendant que le gouvernement prépare la suppression de la moitié du Code du travail.

Signez et partagez la pétition ci-dessous

https://www.change.org/p/fran%C3%A7ois-hollande-l-appel-des-goodyear?recruiter=461158802&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink

vendredi 8 janvier 2016

Tribunal 12/01/2016

Nous vous rappelons qu'il n'y a pas de rassemblement prévu le mardi 12 janvier 2016, il est préférable de mobiliser un maximum pour l'audience d'appel qui interviendra à la suite du prononcé qui sera rendu le 12 janvier.

Vous pouvez signer la pétition en ligne "l'appel des Goodyear" dont voici le lien

https://www.change.org/p/fran%C3%A7ois-hollande-l-appel-des-goodyear?recruiter=315281115&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=autopublish&utm_term=mob-md-share_petition-reason_msg

D'autre part une réunion est programmée en janvier, vous recevrez les invitations prochainement.

La CGT Goodyear

samedi 19 décembre 2015

VICTOIRE DES PSA

Bonjour à tous

Communiqué de PRESSE des ex salariés PSA AULNAY.

Le Jugement très favorable des Ex PSA D'Aulnay est tombé le 15 décembre 2015. Ce jugement obtenu devant le CPH DE BOBIGNY, dit :

- Constate le Co-Employeur PSA et PCA. - Annule le Plan de sauvegarde de l'emploi ( le PSE) - Annule les licenciements. - CONDAMNE IN SOLIDIUM PSA ET PCA à régler à 101 salariés des dommages et intérêts allant de 18 000 € à 130 000€.

ORDONNE à PSA ET PCA de rembourser à PÔLE Emploi LES INDEMNITÉS versées à l'ensemble des salariés licenciés.

C'est un jugement très important pour L'ensemble des salariés qui ont choisi de se battre aux côtés de l'avocat Fiodor RILOV.

Celui ci vient juste après un jugement déjà favorable aux ex mory DUCROS.

mercredi 16 décembre 2015

INFO CARTE MUTUELLE

Vous recevez où vous allez recevoir votre carte pour 2016 avec une date qui va de janvier à juin.

Ne vous inquiétez pas, cette situation est liée au fait qu'une ouverture de négociation sur la mutuelle est en cours et cela ne change absolument rien à vos droits.

Vous aurez des informations en temps et heure si il y a ou pas changement de prestataire pour le moment rien ne change concernant vos droits .

La CGT GOODYEAR

mardi 8 décembre 2015

Reunion commission suivi du 7 décembre 2015

Information prime retour à l'emploi Pôle Emploi et retraite...

Ce jour, lors de la reunion de commission de suivi, nous avons interpellé la résponsable pôle emploi, afin de lui demander sa position sur une possible aide de pôle emploi pour les salariés ayant retrouvé un emploi CDI, CDD ou intérimaire.

Celle ci nous indique que depuis peu il existe une allocation de retour à l'emploi qui est une sorte d'ATD.

Pour en bénéficier il faut remplir plusieurs conditions :

Tout d'abord être inscrit au pôle emploi même si vous avez un CDI cela en plus de vous permettre d'obtenir l'allocation retour à l'emploi permet de verrouiller votre allocation pôle emploi sur votre ancien contrat goodyear au cas où vous seriez licencié ou en fin de contrat.

Cette allocation n'est versée que si votre nouvelle rémunération est inférieure à celle d'avant, elle ne tient pas compte de l'ATD éventuel que goodyear vous verse et elle est donc cumulable !!!!!

Exemple :

Un salarié qui percevait 1900€ et qui perçoit 1500 € dans son nouvel E mploi est en droit de percevoir 400€ d'allocation retour emploi et en plus de l'atd et ce le temps où le montant de ces droits pôle emploi ne sont pas épuisés.

Interpellez vos conseillers pôle emploi pour effectuer les démarches et si besoin n'hésitez pas à nous contacter.

Vous avez été plusieurs à nous interpeler pour des problèmes de cotisation validation dès trimestres pendant et hors CR.

Nous avons longuement débattu avec la direction, celle ci a enfin décidé d'interpeller l'administration pour savoir si il y a possibilité de racheter les trimestres non pris en compte dans le cadre du CR ou chômage, cela permettrait de maintenir les dates de départs pour certains salariés (carrière longue ....).

Nous reviendrons vers vous dès réception de la réponse.

La CGT

mercredi 25 novembre 2015

RÉQUISITIONS PROGRAMMÉES ...

Hier, s'est tenu le jugement de 8 prévenus, 8 salariés Goodyear qui sont sur le banc des accusés parce que leurs noms ont été cités par les plaignants...

Goodyear et les deux cadres ont déposé plainte et ils savaient que même en retirant celles-ci, ils permettaient à un procureur de poursuivre, ils ont retiré leurs plaintes mais sont les seuls responsables de ces poursuites, ils veulent juste pouvoir dire "ce n'est pas nous" c'est le procureur mais retirer la plainte et maintenir les accusations c'est essayer de se dédouaner d'une action engagée pour faire condamner des personnes !!!!!

Nous étions très peu hier à cette audience qui a duré plus de 9 heures, très peu beaucoup trop peu, pendant des heures nous avons démontré que nous n'avions jamais voulu cette situation qu'aucun des 8 prévenus n'avait décidé ou agit dans le sens d'une séquestration nous nous sommes trouvé à un endroit comme des centaines d'autres salariés et nous sommes 8 à morfler !!!

Nous étions condamné dés le début, le procureur de la république n'a jamais écouté nos propos, il était décidé à annoncer ses réquisitions et rien n'a changé sa position....

Tout cela est politique, nous payons lourdement le fait que nous nous sommes opposés à des milliardaires et à des politiciens c'est la conséquence de ce que nous subissions ....

Qui s'attaque encore à la politique actuelle ??

Qui aujourd'hui s'attaque à la situation sociale dans notre pays ?

La rue ne s'exprime plus, le Gouvernement a muselé tous les syndicats, il se félicite même qu'il n'y ait plus de mouvement ou presque ....

Et quand certains relèvent la tête, il faut la leur couper !!!

Air France en est un exemple flagrant, les malheureux qui osent dire NON à la politique anti sociale deviennent les ennemis du gouvernement et de ses amis....

Ajoutons à cela une direction qui veut nous faire payer lourdement notre combat de 7 ans, l'accord de fin de conflit, les prudhommes qui arrivent...

Ils font semblant de lâcher l'affaire, ils retirent les plaintes mais maintiennent leur position, ils pensent que nous sommes assez stupides pour croire qu'ils ne sont pour rien à cette situation, ils veulent juste pouvoir dire à la presse "nous n'y sommes pour rien nous avons retiré nos plaintes"....

L'acharnement est donc maintenu et même amplifié, la direction veut sa revanche, elle veut faire payer cher notre lutte et celles à venir, mais pour autant nous maintiendrons le cap, car autant de force à vouloir se venger indique que nous gênons leurs plans à venir, car nous restons persuadés que cette direction a encore bien de mauvaises choses à annoncer et à faire...

Le capitalisme s'est uni pour casser ceux qui lui résistent encore, mais le capitalisme n'aura pas notre peau..

Goodyear et l'état n'y arriveront pas, pourtant les moyens sont colossaux, alors si les centrales syndicales ont décidé de laisser faire, il y a en France des centaines de bases ou le combat continue où des gens et salariés ont décidé de continuer à lutter contre les injustices, un jour où l'autre ces combats ne feront qu'un et ceux qui pensent nous museler et croient qu'en nous attaquant ils arriveront à exterminer la contestation, se trompent !!!!

Hier, il y avait 8 prévenus, 8 pères de famille, d'honnêtes citoyens et derrières eux toute la honte d'un système qui perd pied, un état représenté par un procureur qui n'a jamais écouté une seule seconde notre défense humaine et sociale dans ce dossier, dans le même temps des politiciens de tous bords, sont relaxés car détourner des millards n'est pas grave, magouiller dans des affaires financières énormes n'est pas grave par contre se battre contre une multinationale qui a fermé une usine est un crime, 8 personnes qui n'ont rien fait si ce n'est être dans un mouvement de colère avec des centaines d'autres salariés et cela demande de la prison....

Qui peut croire que cette décision est une décision de justice, nous parlerons d'une décision politico-financière...

Goodyear a mis tous ses moyens pour obtenir cela, il a usé de toutes ses relations, tous les acteurs ne pensent pas à autre chose, la situation est hallucinante, rien ne nous est reproché, aucune preuve, aucun élément concret et pour autant l'état demande 12 mois de prison ferme et 12 mois de sursis !!!!

Il ne fait pas bon de s'opposer à la gouvernance en place et aux puissants du système....

Voilà comment sont traités ceux qui se battent pour changer ce monde où le fric domine plus que jamais.

Nous restons debout et encore plus motivés pour changer les choses, nous ne faisons rien de mal, juste essayer de changer l'avenir de nos enfants pour que le fric ne soit plus le seul indicateur qui régisse ce monde.

De tout temps il y a eu des martyrs pour que nous soyons libres de penser et de vivre, les capitalistes rêvent de changer cela et pensent que le fric est le seul pouvoir existant, que l'humain est devenu une petite monnaie et que même parfois l'humain gêne pour faire plus de fric et quand il gêne il faut le mettre hors d'état de nuire....

La demande du procureur est une demande à l'image de la dérive des puissants, nous aurions pu rester 10 jours en audience rien n'aurait changé, alors qu'il n'existe aucune preuve contre nous, rien de rien et que la loi ne permet pas de nous accuser, il demande des peines lourdes, il dit même que toute personne présente dans la salle où étaient les deux cadres est considérée comme coupable, mais il y avait des centaines de personnes dans cette salle y compris des journalistes...

Bref, pour le procureur nous sommes coupables avant même le jugement....

Le 12 janvier 2016, le jugement sera rendu, nous y seront très attentifs et nous sommes persuadés que la justice la vraie saura prendre une décision juste.

À suivre ....

La CGT GOODYEAR

mardi 17 novembre 2015

Soutien aux 8 ex Goodyear Mardi 24 novembre à 14h - Tribunal d'Amiens

Le 24 novembre prochain, le procureur de la république d'Amiens a décidé de poursuivre en correctionnel, 8 ex goodyear dont 5 élus CGT.

Malgré le retrait des plaintes, le procureur d'Amiens maintient la procédure devant le tribunal correctionnel.

Cette procédure n'est pas liée au hasard, elle intervient dans un instant où le gouvernement veut faire la peau à ceux qui ont eu ou ont le malheur de contester la casse sociale dans notre pays !!!

Après 2 très longues gardes à vue et des confrontations qui ont donné lieu au retraits des plaintes, nous pensions que nous allions enfin pouvoir tourner la page de ce dur et long conflit .....

Et bien c'est non, 8 d'entre nous sont convoqués pour séquestration, alors que nous savons tous y compris les plaignants qu'il n'y a jamais eu de séquestration, mais une situation de tension et d'explosion à un moment où chacun savait que c'était la fin de nos emplois sur le site de goodyear Amiens nord.

Les élus CGT présents n'ont eu que pour SEUL et unique rôle de gérer cette situation en étant en permanence en contact avec l'extérieur pour organiser y compris la sortie du site sans qu'aucune montée de violence ne vienne détruire tout le travail difficile qu'il a fallu mener pendant cette situation extrêmement délicate ...

Ce ne sont pas 8 ex goodyear qui sont convoqués en réalité mais tous les goodyear, il y a eu dans la salle des centaines de Goodyear présents durant cette période et aujourd'hui c'est 8 qui sont jugés pour des faits qui n'en sont pas !!!!

Le procureur d'Amiens veut démontrer que l'état ne lâchera rien, pourtant depuis le fermeture la souffrance est quotidienne, n'y a t'il pas assez de misère pour en ajouter

Cette procédure est aussi un moyen d'envoyer un message envers celles et ceux qui ont le courage de relever la tête, de combattre les délocalisations, les licenciements, les chantages odieux à l'emploi et tout cela dans des grands groupes qui font des millards de profit !!!

Le 24 novembre 2015 les ex goodyear ont rendez vous avec leur mémoire de combat, ce ne sont pas 8 coupables mais 8 victimes que veut détruire cette justice au service des plus puissants qui ferment des usines et obtiennent des millions d'euros en retour.

Le 24 novembre, nous sommes 1143 a être concernés par cette acharnement, il n'y a plus aucune plainte mais le poursuite est maintenue, c'est donc qu'il s'agit bien là d'une énième attaque en règle contre des ex goodyear ...

Nous devons êtres très nombreux devant le palais de justice à Amiens le 24 novembre 2015 pour venir soutenir nos collègues, amis et camarades ...

C'est 8 là n'ont pas à payer quoi que ce soit de plus que ce qu'ils ont déjà payé, il y a eu assez de vengeance et de gardes à vue qui détruisent des familles, l'acharnement doit cesser !!!

Le 24 novembre c'est vous que vous venez soutenir, c'est les goodyear qui doivent se mobiliser aux côtés d'autres salariés venant de partout en France ....

Ne laissons pas la justice devenir une injustice ...

Le 24 novembre, je suis aux côtés de mes collègues pour eux et pour moi !!!!

lundi 9 novembre 2015

TITAN-GOODYEAR, LA VERITE ECLATE

COMMUNIQUE DE LA CGT GOODYEAR

Contrairement à ce que nous racontaient GOODYEAR et TITAN depuis deux ans, ils ne se sont jamais retirés de l'activité pneus agraire en Europe, ils ont juste caché aussi longtemps que possible leur projet de délocalisation de la production d'Amiens vers l'usine Russe de TITAN.

C'en est fini de la version selon laquelle la production et la vente de pneus agraires GOODYEAR dans la zone Europe seraient vouées à l'échec. Une version soutenue mordicus par GOODYEAR et TITAN depuis la fermeture de notre usine et qui a encore récemment servait à rejeter notre projet SCOP.

Maintenant les deux groupes se félicitent de pouvoir inonder le marché européen de pneus agraire GOODYEAR fabriqué par TITAN dans son usine en Russie.

L'usine Russe de TITAN vers laquelle sont transférées les machines et les moules d'Amiens. On comprend maintenant pourquoi ils rejetaient avec tant de mépris notre projet de SCOP. Plus nous étions crédibles plus nous mettions en danger leur plan.

Voici, l'annonce du PDG du groupe TITAN...

QUINCY, Ill., Nov. 6, 2015 /PRNewswire/ -- Titan International, Inc. (NYSE: TWI) today announced that it entered into a licensing agreement with The Goodyear Tire & Rubber Company. The license agreement allows Titan to distribute and sell Goodyear-brand farm tires in Europe, the Middle East, Africa, Russia and other Commonwealth of Independent States countries, as well as manufacture such farm tires in parts of the licensed territory outside the European Union. In addition, Titan has purchased certain Goodyear molds and other assets currently located in Poland, Turkey and South Africa. The expansion of the Goodyear-brand farm tire licensing includes more than a hundred countries: Albania, Algeria, Andorra, Angola, Armenia, Austria, Azerbaijan, Bahrain, Belarus, Belgium, Benin, Bosnia and Herzegovina, Botswana, Bulgaria, Burkina Faso, Burundi, Cameroon, Cape Verde, Central African Republic, Chad, Comoros, Croatia, Cyprus, Czech Republic, Democratic Republic of the Congo, Denmark, Djibouti, Egypt, Equatorial Guinea, Eritrea, Estonia, Ethiopia, Faroe Islands, Finland, France, Gabon, Gambia, Georgia, Germany, Ghana, Gibraltar, Greece, Guernsey, Guinea, Guinea-Bissau, Hungary, Iceland, Iran, Iraq, Ireland, Isle of Man, Israel, Italy, Ivory Coast, Jersey, Jordan, Kazakhstan, Kenya, Kuwait, Kyrgyzstan, Latvia, Lebanon, Lesotho, Liberia, Libya, Liechtenstein, Lithuania, Luxembourg, Macedonia, Madagascar, Malawi, Mali, Malta, Mauritania, Mauritius, Moldova, Monaco, Montenegro, Morocco, Mozambique, Namibia, Netherlands, Niger, Nigeria, Norway, Oman, Palestine, Poland, Portugal, Qatar, Romania, Russia, Rwanda, San Marino, Sao Tome & Principe, Saudi Arabia, Senegal, Serbia, Slovakia, Slovenia, Somalia, South Africa, Spain, Sudan, Swaziland, Sweden, Switzerland, Syria, Tajikistan, Tanzania, Togo, Tunisia, Turkey, Turkmenistan, Uganda, Ukraine, United Arab Emirates, United Kingdom, Uzbekistan, Vatican City, Western Sahara, Yemen, Zambia, Zimbabwe(Rhodesia). "We are very excited to expand upon our existing licensing arrangements in North America and Latin America to now include licensing of the Goodyear-brand farm tires in these additional, important agricultural regions," stated Maurice M. Taylor, Chairman and CEO. "From the time when Goodyear exited EMEA Farm Tire business in 2014, Titan has suffered the loss of business relating to new equipment being exported from North America to Europe. In fact, we estimate over $100 million in U.S. sales were lost. Titan will work to get all that business back plus more, but it will take time. This agreement puts Titan 'back in the game' and significantly expands our footprint, market strength, and visibility with Goodyear-brand farm tires in EMEA region. This agreement is positive for all of our existing tire facilities as they support production of the Goodyear-brand as well as the expansion of Titan's LSW® technology to these new regions. We plan to add manufacturing of Goodyear-brand farm tires to our facility located in Russia to go along with our existing production in the US and Brazil. By adding production to our Russian facility it will enable us to provide our customers with a very competitive product offering in these new markets. This agreement will allow Titan to add to our unique competitive advantage by offering complete tire and wheel assemblies to meet our customers' needs within the markets we serve. Titan International, Inc., a holding company, owns subsidiaries that supply wheels, tires, assemblies and undercarriage product for off-highway equipment used in agricultural, earthmoving/construction and consumer applications. For more information, visit www.titan-intl.com.

Depuis 2014, nous ne céssons de dénoncer une manœuvre énorme entre les deux groupes, jamais ils n'ont cessé de discuter de l'énorme buisiness que représente les parts de marché du groupe goodyear en Europe !!!!

Mais, goodyear nous a toujours menti, allant même à dire que le marché n'était pas bon, jamais nous n'avons cru un seul moment cela, nous avons donc développé un projet SCOP, devenu un vrai danger pour les affaires entre les deux groupes, car goodyear ne pouvait pas nous céder ce qu'il avait cédé déjà au groupe TITAN!!!!

Alors, il a fallu noircir le tableau, indiquer que le plan d'affaires n'était pas bon, qu'il n'y avait pas de fonds pour cette SCOP, bref, utiliser des arguments "bidons" pour se sortir de ce projet de SCOP qui est devenu un rocher dans la chaussure des deux groupes...

Mais le 8 juin 2015, un juge des référés d'Amiens ordonne l'arrêt du démantèlement en cours, voilà qui agace au plus haut point, comment expliquer à Taylor que son projet va encore devoir attendre, lui qui depuis des années à signé un accord pour l'intégralité du buisiness dans le monde, d'abord l'Amérique ensuite le reste du monde...

Taylor attend depuis des années pour devenir comme il ne cesse de la dire le number one du pneu farm, jamais il n'a eu l'intention de fabriquer un seul pneu à Amiens mais juste obtenir le juteux marché de goodyear, fabriquer les pneus en Russie et alimenter le marché partout en Europe y compris et surtout en France !!!!

Il fallait donc trouver des arguments pour ne pas être obligé de fabriquer à Amiens, il a donc fallu y mettre les formes, trouver les bonnes insultes contre les ouvriers français, jouer la comédie mais une comédie à des centaines de millions de dollars trouve souvent de bons acteurs...

Depuis le début de cette affaire dramatique et honteuse nous ne cessons de dire que Taylor a acheté le buisiness farm, depuis le début goodyear dit le contraire et donc il ment ....

Goodyear nous a même dit qu'il ne comprenait pas pourquoi nous voulions faire une SCOP sur un marché déficitaire et non lucratif ..

Notre usine a été sacrifiée uniquement par intérêts financiers, aujourd'hui des centaines de salariés, de familles, n'ont plus d'avenir tout ça parce que des financiers goodyear et TITAN ont décidé de faire plus de profits.

Le mensonge a été énorme durant des années, pendant que nous n'avons cessé de dire que notre activité, l'activité agricole était déjà dans les mains de Taylor, aujourd'hui cette annonce confirme ce que nous disions...

Jamais un groupe n'a utilisé autant le mensonges, jamais un groupe n'a autant trahi les salariés, jamais un groupe n'a était aussi inhumain dans sa façon d'agir, nous n'en resterons pas là c'est une certitude et une promesse !!!

TITAN est obligé d'annoncer au monde économique cet accord, il a obtenu une délocalisation de notre production en RUSSIE il va produire des pneus et les vendre en Europe avec les licences et les parts de marché goodyear !!!

L'Etat français savait ce qui se tramait manifestement et nous l'a dissimulé avec soin.

Quelle cynisme ! Cette gigantesque manipulation ne restera pas sans réaction de la part des salariés et de la CGT.

Nous allons nous battre encore et toujours pour que notre SCOP puisse se réaliser, pour que GOODYEAR et TITAN soient condamnés le plus sévèrement possible pour le scandale social et industriel qu'ils viennent de révéler,

pour la CGT GOODYEAR

WAMEN MICKAEL

lundi 2 novembre 2015

Info CR et primes

Info CGT

De plus en plus de désinformations arrivent sur le fait que le CR serait déduit des primes ( extra et conventionnelle).

Le congés de reclassement n'a rien à voir avec les primes, quelque soit la durée du congés celui ci ne vient pas En déduction des primes!!!

La CGT Goodyear

vendredi 16 octobre 2015

Décès de notre camarade Jérôme Beauvais

C'est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de notre ami et collègue Jérôme BEAUVAIS.

Jérôme a très souvent été à nos côtés dans les nombreuses luttes que nous avons menées, c'est donc avec beaucoup d'émotion que nous tenions à vous informer de cette triste nouvelle.

Les obsèques religieuses auront lieu le lundi 19 octobre 2015 à 14 h 30 en la salle multi-culte du CHU Sud d'Amiens, suivies de l'inhumation au cimetière Saint-Pierre.

Nos pensées vont à son fils et ses proches.

samedi 3 octobre 2015

Convocation temps de pause

Le 8 octobre prochain, une audience de mise au point aura lieu au Conseil des prudhommes d'Amiens, cette audience n'en est pas vraiment une car ce sont les avocats qui vont rendre leurs conclusions. Du fait de l'unicité de l'instance, le dossier temps de pause sera joint au dossier licenciement dont la date d'audience sera donnée en janvier 2016.

La CGT Goodyear

mercredi 23 septembre 2015

Permanence Impôts

Comme vous le savez, nous œuvrons activement pour trouver une solution à la surimposition de 2014 liée au fait que la direction n'a pas fait son travail une fois de plus.

La direction aujourd'hui répond qu'elle va envoyer un courrier pour essayer d'expliquer cette situation, courrier qu'elle ne veut même pas nous soumettre avant son envoi !!!

Devant cette situation où cette direction est totalement à la ramasse, nous avons décidé d'agir....

Nous vous informons que des permanences seront tenues à compter du lundi 28 septembre au local CE situé sur le parking usine de 13.00 à 16.00 h et ce dans un premier temps jusqu'au 1 octobre inclus.

Afin d'éviter un afflux trop massif de salariés nous mettons à disposition un numéro de téléphone pour vous inscrire afin que la personne (ex responsable centre impôts d'Amiens) puisse traiter dans les meilleurs conditions vos?demandes.

Nous ferons un premier bilan dès la fin de la première semaine de ces permanences et nous les reconduirons autant que nécessaire.

Le numéro de téléphone est le 06 15 20 26 45.

Vous devez comprendre que nous sommes seuls à nous mobiliser pour vous aider dans toutes vos démarches, des solutions existent nous allons vous aider à les mettre en œuvre puisque la direction n'a qu'un seul but vous envoyer le plus vite possible au pôle emploi !!!!

Nous allons suivre de près ces permanences.

La CGT Goodyear

vendredi 18 septembre 2015

LETTRE A LA DIRECTION - IMPÔTS

Monsieur Guichard ,

J'ai pris de mon temps pour appeler les impôts, j'ai eu une responsable qui m'a indiqué que jamais un membre de la direction n'a informé les impôts de la situation des salariés et encore moins les impôts ont écrit à goodyear.....

Je ne suis absolument pas surpris de cette échange, car depuis le début vous ne cessez de modifier votre version pour expliquer l'inexplicable.

Cette dame m'indique que l'employeur n'a pas fait son travail, l'employeur aurait du demander audience pour non seulement les montants versés en 2014 au titre du PSE et accord de fin de conflit et de même pour le CR qui fait lui aussi du PSE et a donc un caractère exceptionnel.

Rien n'a été fait et donc les salariés se retrouvent avec des montants imposables qui font exploser leur impôt et par de même font perdre un certain nombre de droits.

Dans un premier temps celle ci m'indique que les salariés peuvent envoyer des mails ou appeler pour obtenir un nouvel avis d'impôt.

Je ne comprend pas pourquoi vous n'avez absolument rien fait à ce sujet.

Je vous demande une réunion extraordinaire de commission de suivi en invitant une personne des impôts.

Wamen Mickael

IMPÔTS 2014

Comme nous vous l'avons indiqué nous nous sommes rapprochés des services des impôts, voici leur première réponse :

Concernant l'impôt 2014, Goodyear aurait dû vous fournir un document pour pouvoir déclarer sur plusieurs exercices les sommes liées au PSE et accord de fin de conflit, c'est à dire les montants versés autre que les salaires ou montant de correspondance.

Le net imposable qui explose en 2014 est lié au versement du solde tout compte partiel et de certaines primes.

Les impôts nous indiquent que vous pouvez demander à rectifier la déclaration, soit par tel, écrit ou mail au centre des impôts qui gère votre dossier .

Il faut indiquer que vous demandez l'application du quotient, ce qui veut dire que le montant imposable lié au PSE pourra être divisé sur plusieurs années et donc ainsi maintenir un taux d'imposition identique à 2013.

Nous allons demander à la direction de faire un écrit pour faciliter les démarches mais nous trouvons lamentable cette situation, cette direction se fout royalement de la situation des salariés c'est une fois encore inadmissible.

Nous allons revenir vers vous sur ce sujet mais ceux qui le souhaitent peuvent déjà appliquer la démarche ci dessus .

À suivre

La CGT

mercredi 16 septembre 2015

Déplacement Mickaël WAMEN et Fiodor Rilov aux États Unis

Comme indiqué lors de la réunion salle Valentin Haüy, Fiodor Rilov et Mickael Wamen se sont déplacés aux USA pour deux raisons:

D'abord remettre un nouveau plan d'affaires qui tient compte des différentes remarques de Goodyear, nous avons été reçus au siège mondial Goodyear à Akron où nous avons remis 2 copies du plan d'affaires.

Nous avons profité de ce déplacement pour rencontrer l'équipe qui a travaillé à la mise en œuvre de ce nouveau plan d'affaires, cette équipe a réalisé un travail minutieux qui permet de dire que plus que jamais nous allons au maximum des possibilités pour démontrer que nous croyons en un projet qui à ce jour est le seul qui puisse permettre un redémarrage du site d'Amiens.

Ensuite, nous avons rencontré les avocats qui sont en charge du dossier HAP/CMR, nous avons échangé avec eux sur la lenteur du dossier et nous avons obtenu des réponses concrètes.

Nous organiserons une réunion d'ici quelques temps, celle ci sera l'occasion d'échanger avec vous sur ces deux points.

La CGT Goodyear

vendredi 11 septembre 2015

Lettre à M. THYS - DG

A

Thys Marc DG GDTF

Monsieur ,

Lors de la réunion de commission de suivi locale d'hier, nous avons longuement échangé avec l'équipe de direction sur le fait que nous ne supportons vraiment pas le fait que les salariés qui ont fait des efforts de formation pour un retour à l'emploi se voient retirer le droit à une prolongation du CR alors que dans le même temps ceux qui n'ont pas fait cet effort se voient tous sans exception prolongés dans leur congés.

Au delà d'une injustice c'est une ineptie totale, comment expliquer aux salariés cette décision totalement inexplicable si ce n'est que la direction sait pertinemment que le nombre de salariés ayant fait l'effort de formation est bien plus important que celui qui ne l'ont pas fait, ce qui est une démonstration que les ex goodyear Amiens Nord se sont impliqués massivement dans la formation et ont écouté les directives de la SODIE qui a dirigé les salariés en ce sens et aujourd'hui la formation devient un piège privant d'un congé supplémentaire.

Cette décision n'a aucune valeur morale juste financière et elle est à elle seule, la démonstration de l'état d'esprit dans lequel le groupe est et dans le même temps vous prônez le dialogue social.....

Je vous demande de vous postillonner clairement en tant que DG du groupe, des salariés ont été privés d'un droit par ce qu'ils se sont formés à un autre métier pour accroître leurs chances de retour à l'emploi, dans tous les PV de réunion c'est la direction elle même qui a insisté sur la nécessité de formation.

Hier encore, lors de cette même réunion, nous avons demandé à la direction sa position sur l'ATD, pour les salariés qui ont adhéré à l'accompagnement Sodie de 3 mois hors CR, à ce jour nous constatons que ATD n'est pas prévu pour ces salariés, alors que cette période de 3 mois est justement mise en place pour accroître les possibilités de retour à l'emploi, comment expliquer alors qu'un salarié qui retrouverait un emploi durant cette période ne pourrait pas bénéficier de l'ATD, ce serait une injustice supplémentaire et surtout cela ne permettait pas à des salariés éventuellement d'accéder à un retour à l'emploi car le premier frein est lié à la problématique financière, je compte donc sur votre bon sens pour obtenir une réponse positive à ce sujet.

Nous avons également parlé de l'imposition des années 2014 et 2015 :

Tout d'abord pour 2014, les salariés ont eu en 2014 en plus de leur CR le versement du solde de tout compte partiel ,ce qui a augmenté très significativement le net fiscal, ce montant étant lié à l'accord de fin de conflit et du PSE ,il est sûrement possible de déclarer celui-ci sur plusieurs exercices, je vous demande de bien vouloir vous rapprocher des services concernés afin de nous apporter une réponse rapide, car des salariés voient leurs impôts tripler et dans le même temps perdre des droits divers (CAF, APL...).

Pour 2015, la direction, notamment Monsieur GUICHARD, est incapable de nous expliquer comment le net fiscal a pû passer de 5000€ en août 2015 à 17.000€ en septembre sur les fiches de paye des salariés et sans en plus leur donner la moindre explication.

Si il s'agit d'une erreur ce qui est plus que probable et que la paye n'a pas enregistré comme il se devait l'imposition du CR, il aurait fallu au minimum informer les salariés, ce qui est aussi plus que regrettable c'est que 3 jours avant l'envoi des fiches de paye une commission locale s'est tenue à Amiens et à aucun moment l'information n'a été communiquée alors que la direction (M. GUICHARD) avait connaissance de cette rectification.

Nous sommes aussi désolés de vous dire que nous n'accepterons plus les mensonges, car lors du CE Amiens Nord la semaine dernière, nous avons interpelé la direction sur ce sujet et le même jour nous avons rencontré, en présence de Madame SEPREZ, Monsieur GUICHARD qui nous a indiqué que la rectification venait du fait que l'URSSAF avait adressé un courrier pour demander la mise en œuvre de celle ci, hier Monsieur GUICHARD nous évoque une autre raison un problème de paramétrage ce ne serait plus l'URSSAF qui aurait exigé cette modification, sauf que si pour certains dirigeants cela n'est pas très grave pour des centaines de salariés c'est une catastrophe de plus, car passer de 5000 à 17000€ de net imposable en un mois sans aucune explication c'est plus que difficile à comprendre.

Je tenais à vous dire combien nous regrettons cette situation où jamais les versions ne sont les mêmes, faire des erreurs c'est humain mais mentir à des élus pour détourner les problèmes c'est un manque de respect de plus venant de personnes qui ne cessent de nous rappeler nos devoirs !!!!

Alors, hier nous avons demandé à ce que la direction Goodyear fasse bien son travail si possible, les impôts doivent être au plus vite contactés et un rdv doit être pris, pourquoi modifier en urgence les payes avant même d'avoir obtenu une réponse claire des impôts ou de l'URSSAF

Si le CR est imposable et que la loi l'exige personne ne pourra s'y opposer, mais les salariés doivent être traités avec beaucoup de respect car ils sont de plus très fragiles pour un très grande partie d'entre eux.

Donc il faut au plus vite, regarder la possibilité fiscale pour déclarer sur plusieurs exercices le net fiscal supplémentaire lié au PSE pour 2014 et apporter une réponse venant de l'administration fiscale pour l'année 2015, et ne pas continuer à faire tout et n'importe quoi !!!!

Ensuite, depuis le 8 juin le juge du TGI d'Amiens a ordonné l'arrêt du démantèlement Farm qui de plus est manifestement ILLICITE, c'est à dire un démantèlement qui n'aurait jamais du être mis en œuvre !!!!

Vous avez de suite stoppé les travaux conformément à l'ordonnance, les entreprises extérieures ont été mises hors du site et nous avons pu continuer comme actuellement nos travaux pour la reprise du site, avec des visites d'experts (anciens salariés) et la continuité de nos travaux sur le plan d'affaires.

Des salariés Goodyear sont encore sur le site, le démantèlement qui je le rappel est illicite a était stoppé, comment pouvez vous donc expliquer que ces salariés perçoivent encore les 35€ de Prime dite de démantèlement ???

Depuis le 8 juin il n'existe plus une seule activité de démantèlement et la prime continue à être versée, voilà qui démontre bien comme nous l'avons toujours dit que cette prime n'a strictement rien à voir avec le démantèlement, c'est une prime que nous appèlerons de "COPINAGE", des salariés qui ont le bonheur de ne pas être licencié ont bénéficié depuis la fermeture de plus de 17.000€ de prime de démantèlement....

Avec des primes extraordinaire de démantèlement de plus de 500€ versées de temps en temps.....

Mais comment vous monsieur THYS pouvez acceptez cela dans votre groupe

Des personnes au service paye qui perçoivent cette prime, d'autres basées à la SODIE.....

Mais cette prime n'est elle pas a elle seule la démonstration de ce que nous vivons au quotidien ???

Lors de réunions au siège où la direction fait venir 6 hauts responsables, d'Amiens, Montluçon, Riom, et pour exclure deux ex salariés du congés de reclassement, le coût de prise en charge de ces 6 cadres dépassent largement le gain que vous faites en excluant deux malheureux ouvriers de leur droit à une prolongation du CR....

C'est vous qui souvent parlez de respect, de dialogue social

Mais comment pouvez vous lasser faire de telles choses, de telles injustices ???

Des gens se sont organisés entre eux pour s'octroyer des petits bonus, des primes de démantèlement, des primes extras de démantèlement, alors que pendant ce temps là, des centaines de salariés sont sans revenu en carence pôle emploi, 500 d'entre eux ont été exclus du CR depuis le 1 mai, 500 salariés que vous avez précipité par votre stratégie dans une situation plus que dramatique, comment pouvez vous parlez d'un PSE exemplaire, d'un retour en solutions identifiées extraordinaire

L'injustice nous l'avons toujours dénoncée et combattue, mais jamais nous n'avons eu à vivre une telle injustice, jamais ....

Bien souvent je reçois des mail me disant que je suis pas toujours très poli, très courtois, que je dénonce des choses fausses, que j'invente des situations, bref, je gêne et je le sais.

Mais, Monsieur THYS j'ai depuis des années plus de 85% des salariés qui me mandatent pour exercer des fonctions, pas pour vous embêter mais pour régler les problèmes, les représenter et surtout combattre les injustices...

N'est ce pas le rôle de chaque responsable, Monsieur le responsable de GDTF

Je suis depuis peu, le nouveau secrétaire du CCE à ce titre mes fonctions s'élargissent, je deviens celui qui représente tous les salariés du groupe, je suis secrétaire du CCE malgré vos tentatives de modifier la composition du CCE pour éviter justement que je le devienne, je sais que là aussi vous allez répondre que je déborde d'imagination, mais la DIRECCTE a bien été saisie par la direction, vous aviez même fait signer un accord illicite à une OS contre la promesse du poste de secrétaire justement .....

Toujours hier, j'ai expliqué à votre équipe que vous soutenez sans faille, qu'i y a quand même des positions totalement dénuées de bon sens, encore un exemple : des salariés demandent des avances pour éponger une dette, des dettes qui sont sûrement pour la plupart des dirigeants insignifiantes mais des dettes qui pourrissent la vie de ces salariés, ils demandent donc une aide de 2000€ pour renflouer un compte plus que débiteur, la réponse est non, il faut un vrai justificatif, alors ce même salarié va faire un devis, pour un montant de 20.000€ et là miracle on octroie les 20.000€, parce que la procédure est faite ainsi, elle est débile mais elle a été décidé et mise en place par des hauts gradés dans le groupe ....

Il y a bien d'autres soucis de ce genre, bien d'autres injustices, celle où par exemple vous avez, aidé certaines personnes externes, laissé croire que la revitalisation était d'une enveloppe de 6.000.000€ alors qu'en réalité, ces 6.000.000€ viennent du PSE mais là où cela devient un vrai souci c'est quand le fric du PSE et accord de fin de conflit sert à financier des projets qui n'aident pas que les Goodyear, le PSE est dédié uniquement aux Goodyear, si vous vouliez que la revitalisation serve la cause d'autres personnes il fallait injecter de l'argent hors PSE....

Je termine mon courrier car je pourrais vous faire 40 pages de toutes les anomalies et injustices, maintenant j'attend que vous transformiez vos propos en actions, que cessent toutes tentatives de déstabilisation àmon encontre car vous pouvez dire et écrire que je ne pas une cible j'ai MOI les PREUVES du contraire, j'ai plus de 150 salariés qui ont témoigné des agissements des anciens DRH qui indiquent que si Wamen était balancé sur des sujets inventés, il y aurait des petits arrangements et puis la manœuvre mise en place pour modifier la composition du CCE ne fait aucun doute sur son objet, même les instances externes hallucinent....

Vous m'avez demandé de venir vous rencontrer pour justement discuter de cela, je sais que vous voulez me Persuadé que j'affabule, que j'invente une situation que jamais GDTF n'a appuyé deux cadres pour qu'ils maintiennent leurs plaintes d'ailleurs l'avocat de goodyear présent lors de nos garde à vue était là par pur hasard ......

Je suis néanmoins prêt à vous rencontrer mais pas n'importe comment et pas dans n'importe quelle condition, j'ai des preuves matérielles de ce que j'ai subi, j'ai aussi des salariés qui sont prêts à venir attester des propos qu'ils ont entendus, des directives données à mon encontre, je suis favorable à une rencontre ou je pourrais avoir la possibilité de vous démontrer que je ne suis pas un menteur ou un élu qui joue à un sale jeu, mais que je suis bien victime du fait que depuis des années je ne permet pas à une multinationale extrêmement puissante de faire ce qu'elle veut !!!!

Je compte sur vous pour régler au plus vite les problèmes cités ci dessus, que vos m'indiquiez comment des salariés non licenciés peuvent percevoir une prime journalière alors que le démantèlement est arrêté et que d'autres la perçoivent sans même être rattachés à ce démantèlent qui de plus est illicite.

Je vous invite aussi à lire ou relire tous les PV des commissions de suivi, vous constaterez ainsi que depuis le début nous ne cessons de dire que les procédures sont souvent inutiles et débiles, elles empêchent d'avancer vite et en urgence.

Je suis désolé de vous avoir dérangé via ce courrier, mais comme vous pourrez le constater, Monsieur THYS, je ne vous l'ai pas envoyée en dehors des horaires de bureau comme vous me l'avez indiqué dans une de vos lettres et d'ailleurs à ce sujet je n'ai toujours pas eu l'emploi du temps et les horaires de vos collaborateurs car je ne voudrais pas les déranger après leurs horaires de travail effectif, sachez par contre que moi étant licencié et surtout dédié à la cause des salariés je suis disponible non stop et vous pouvez donc continuez à m'envoyez des mails après 19.00 h.

Je vous souhaite bonne réception de ce courrier et attend une réponse de votre part, je vous demanderai juste de bien vouloir me répondre avant 1 mois, merci par avance et veuillez Monsieur agréer, mes salutations distinguées.

Pour la CGT WAMEN Mickael

jeudi 10 septembre 2015

Fiscalité suite

La CGT a demandé à la direction de se rapprocher des services de l'administration fiscale pour connaître leur position sur la possibilité d'étaler sur plusieurs exercices le dépassement du net fiscal , c'est à dire ne pas faire exploser le revenu. Déclarer sur l'exercice 2014 et donc imposable en 2015.

Sur le net fiscal 2015, la direction s'est précipitée pour modifier le net sans même avoir la confirmation des impôts.

Après des échanges il apparaît que la direction ne peut pas confirmer la règle pour 2015, par contre elle doit se renseigner pour savoir si les salariés vont pouvoir étaler sur plusieurs exercices, le versement du solde de tout compte partiel.

mercredi 2 septembre 2015

Imposition congés de reclassement

Vous nous avez signalé à juste titre une augmentation soudaine du net fiscal sur votre fiche de paye.

La direction que nous avons immédiatement interpellé nous indique que ce changement viendrait d'une modification de la fiscalisation via l'URSSAF.

A notre sens cela n'est pas possible car dans le Pse et les comptes rendus de réunions la direction a toujours indiqué que le congés de reclassement n'étant pas du salaire celui ci ne serait pas imposable, nous demandons donc le respect de cet engagement.

La direction nous indique qu'elle va se renseigner et revenir vers nous sur ce sujet .

A suivre

vendredi 10 juillet 2015

DÉCISION SUITE À AUDIENCE DEMANDES DE PIÈCES

Le 15 avril 2015, une audience à lieu au Conseil des Prudhommes d'Amiens afin de demander à Goodyear des pièces complémentaires concernant l'action visant à reconnaitre le caractère illégal des licenciements des salariés Goodyear.

Nous avons déjà beaucoup de pièces qui vont nous permettre de dire qu'il n'y avait pas de justification économique à la fermeture du site d'Amiens Nord.

La décision du Conseil des Prudhommes d'Amiens vient dire que Goodyear n'a pas d'obligation à nous fournir les pièces complémentaires que nous avions demandé, cela ne change pas le déroulement de la procédure car nous avons déjà beaucoup d'éléments ; une audience de mise en état aura lié le 17 septembre 2015 (audience où seuls les avocats vont échanger leurs conclusions).

Une date sera ensuite fixée pour l'audience qui devrait intervenir à la fin de cette année ou en début d'année prochaine.

La CGT GOODYEAR

vendredi 26 juin 2015

CASSE DANS LE GROUPE

Goodyear continue à casser de l'emploi .....

Lors du GEICF j'avais alerté les membres sur la casse à venir et le fait que goodyear ait provisionné 600 millions pour restructurations....

Contrairement à ce qu'affirme la direction, la fermeture d'Amiens a été provisionnée depuis le début des années 2000, et donc cette nouvelle provision pour restructuration est dédiée à d'autres fermetures et casses sociales....

J'ai indiqué aux autres membres du CEICF,que des mauvais coups étaient imminents, en retour des petits sourires, les allemands pensaient être à l'abri de tout mais c'est une ineptie de croire cela ....

Goodyear délocalise vers les pays à bas coûts, il annonce la fermeture définitive d'une usine en Angleterre au passage près de 400 emplois de moins et la délocalisation de la fabrication pneus tourisme d'un site allemand vers d'autres sites pour augmenter les marges.....

Le rouleau compresseur des fermetures va continuer, le jour où dans un GEICF, au lieu d'applaudir a la fin de la réunion le discours débile de la direction, les membres de cette instances s'uniront pour décider d'actions sur tous les sites, ce jour là, la direction n'aura pas d'autre choix que de stopper la casse organisée....

Mais ce jour n'est pas pour demain, pendant que l'on s'acharne sur Amiens Nord les allemands demandent un transfert de la production, les slovènes exultent, bref, en Europe dans notre groupe c'est comme partout ailleurs chacun pour sa gueule !!!!

Il y a une réalité, jamais sur un autre site la direction n'a eu autant de mal à réussir son coup, jamais cela ne lui a coûté autant, le responsable allemand disait même, vous allez faire couler le groupe, il serait bon que vous deveniez raisonnables, maintenant les restructurations touchent l'Allemagne, normal, la direction a déjà fermé tous les sites en Angleterre, celui en grève, en Italie, une partie à Montluçon, Amiens Nord, il ne reste plus donc que deux sites en France et ceux en Allemagne, nous sommes persuadés que d'autres annonces arrivent y compris en France ce qui explique pourquoi la direction fait tout pour éviter un secrétaire CGT au CCE !!!!!

Le jour où les salariés seront en capacité de se mobiliser tous ensemble, les grands groupes arrêteront leur massacre, pour le moment les emplois fondent et les dividendes explosent....

À suivre

Wamen Mickaël Membre CGT au GEICF

vendredi 19 juin 2015

Émission Radio Là-bas si j'y suis

Pour écouter les sons de la-bas : www.la-bas.org

jeudi 18 juin 2015

ACTION EN RÉFÉRÉ PROLONGATION 3 MOIS CONGÉ DE RECLASSEMENT

Suite à la réunion de ce jour, certains n'ont pas pu remplir le formulaire permettant l'action en référé pour la prolongation du congé de reclassement.

Nous mettrons à votre disposition les formulaires pour vous inscrire au local situé sur le parking Goodyear à partir de mardi 23 juin.

Votre CGT

mercredi 17 juin 2015

RÉUNION SALLE VALENTIN HAUY - JEUDI 18 JUIN À 17 HEURES

Vous êtes invités :

Jeudi 18 juin 2015 à 17.00 heures réunion salle Valentin Haüy.

Ordre du jour :

Point sur la situation après le jugement du TGI d'Amiens interdisant le démantèlement des machines agricoles et le Projet scop.

Présence de Bruno Chaudret du CNRS et pilote de la mise en place de la recherche et développement.

Point sur l'application du PSE et notamment la prolongation' du CR et des différents droits comme la portabilité.

Point sur les audiences prudhommes engagées et à venir.

La réunion sera suivi d'une émission en directe animée par Daniel Mermet (la bas si j'y suis).

Nous comptons sur votre présence.

Votre CGT

samedi 13 juin 2015

PROCHAINE RÉUNION

Nous allons vous envoyer dès la semaine prochaine une convocation à une réunion où nous pourrons débattre des conséquences du jugement de Tribunal de Grande Instance d'Amiens ordonnant à Goodyear de stopper le démantèlement des équipements agraires, nous ferons également un point sur le Pse et son application.

Cette réunion sera suivie d'une émission en direct avec Daniel Mermet avec la présence de Bruno Chaudret, membre du Conseil scientifique et du CNRS qui pilote la mise en place du centre de R&D de la SCOP.

Votre CGT

Signez la pétition en ligne

Grace au lien que nous avons ajouté, vous pouvez signer la pétition :

Appel des scientifiques à soutenir le projet de SCOP d’Amiens Nord

http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/100615/des-scientifiques-soutiennent-le-projet-de-scop-d-amiens-nord

mardi 9 juin 2015

Situation de harcèlement

Monsieur ,

J'ai appris que monsieur Cavaillé travaillait activement à obtenir de certains RH ou autres responsables des éléments ou des preuves lui permettant de me nuire encore plus.

Il aurait demandé des copies de sms ou mails, j'ai en ma possession un certain nombre de mails ou sms qui attestent que je suis victime d'un harcèlement depuis plusieurs années et de nombreux témoignages de salariés.

Je pense que la situation actuelle demande de la sérénité et surtout l'arrêt de telles pratiques datées d'un autre âge ....

Mais Monsieur Cavaillé le crie haut et fort, il veut ma peau, peu importe les moyens ou méthodes, Wamen doit tomber !!!

Je ne crains absolument pas cette démarche et suis largement prêt à répondre à chaque attaque.

Je pense néanmoins qu'il serait grand temps que vous agissiez en DG responsable et fassiez cesser toutes ces manœuvres qui pourrissent totalement le climat dans le groupe, vous êtes le responsable penal du groupe et vous devez veiller au respect des règles obligatoires.

Comme vous avez pu le lire, c'est toute la CGT qui dénonce cet acharnement, le DSC CGC lui aussi est intervenu à ce sujet et le responsable de la Direccte a pu constater et c'est dans les PV que l'ambiance des réunions est lamentable parce que les représentants de la direction sont obligés d'appliquer des directives intenables !!!!

Je compte sur vous pour la suite car je suis en attente d'une rencontre depuis des mois, j'aimerai vous parler de ma situation de souffrance au travail, car le harcèlement répète a des conséquences lourdes sur ma santé mentale.

Je suis certes quelqu'un de solide et convaincu mais à force de trop me taper dessus j'accuse les coups.

Espérant que vous preniez en compte ce courrier qui hélas n'est pas le premier, veuillez agréér mes salutations.

Wamen Mickael

DÉMANTÈLEMENT - NON RESPECT DE L'ORDONNANCE

A

Monsieur thys DG GDTF

Monsieur ,

Par ce courrier je vous informe que des élus du CHSCT Amiens Nord ont constaté ce matin sur le site Amiens Nord, que les opérations de démantèlement étaient maintenues.

En effet en présence d'un huissier, l'activité de démantèlent est maintenue sur la zone 3200 et ailleurs.

Je vous rappelle l'ordonnance du juge qui ordonne l'arrêt immédiat et qui déclare illicite toutes les opérations menées à ce jour .

La présence d'un huissier sur le site pour assister à des opérations de démantèlement alors qu'une ordonnance de justice l'interdit démontre votre volonté de continuer à violer vos obligations : non seulement l'article 11 de l'accord de fin de conflit et de plus l'ordonnance du juge.

Je vous demande donc de faire respecter à la lettre cette ordonnance immédiatement !!!!

Plus aucune entreprise extérieure prévue pour le démantèlement ne doit être présente sur le site.

Les élus du CHSCT vont chaque jour régulièrement opérer à des tours de surveillance pour constater que l'ordonnance du juge est bien respectée, ce qui n'est pas le cas à ce jour !!!!!

Je fais copie de ce mail et vous invite au respect et de l'accord de fin de conflit et de l'ordonnance du juge du TGI d'Amiens.

Ps Si vous veniez à ne pas respecter vos obligations nous saisirions en urgence de nouveau la justice.

Je profite aussi de ce mail pour vous réitérer ma demande de réunion afin que nous échangions sur le projet scoop et l'avenir de centaines de salariés.

Vous remerciant à l'avance .

Wamen Mickaël

lundi 8 juin 2015

DÉMANTÈLEMENT STOPPÉ

La justice ordonne l'arrêt immédiat du démantèlement...

La CGT à force de pousser et de dénoncer le non respect de l'accord de fin de conflit, a obtenu par la justice l'arrêt immédiat du démantèlement de l'activité agricole pour un minimum de 3 mois !!!

Goodyear est même condamné à verser des dommages et intérêts....

Goodyear et la préfecture sont déboutés, le juge rappelle l'obligation de respecter l'article 11 de l'accord fin de conflit et de laisser le temps de finaliser le projet scop Amiens Nord !!!!

Une ÉNORME victoire, le fruit d'un travail acharné pour le respect de nos droits et surtout la mise en œuvre d'un projet qui a attiré l'attention de la justice qui elle croit comme nous a un avenir industriel au lieu d'une friche....

Quel revers pour ceux qui nous voyaient morts et enterrés !!!!

Nous venons d'infliger à Goodyear un de ses plus gros revers....

Les responsables, qui jeudi dernier, laissaient entendre que le jugement condamnerait définitivement tout projet de redémarrage, viennent de se prendre une claque énorme !!!

Voilà qui va redonner un peu de baume au cœur aux salariés qui subissent depuis des mois un acharnement inouï .....

Goodyear n'a pas tous les droits, le juge vient de dire que l'accord n'est pas appliqué que l'article 11 s'applique, nous n'avons cessé de le dire !!!

Nous en ferons de même pour tous les autres sujets, le congé de reclassement là aussi, Goodyear viole l'accord et le PSE, la punition sera la même !!!!

Jamais nous ne vous laisserons tomber peu importe les menaces et autres complots anti CGT même si il ne reste qu'un seul salarié qui y croit à nos côtés nous nous battrons sans limite !!!

Une telle attitude mérite de tels jugements, le juge indique minimum 3 mois, le mot minimum est hyper important ....

Ce jeudi nous avons rdv avec le responsable des Scop Nord Pas de calais Picardie nous allons bosser comme depuis le début, la justice reconnaît que notre projet mérite une vraie réflexion et non pas comme l'a fait Goodyear un balayage en moins de 24 heures !!!!

Cette victoire est la vôtre, elle fait votre fierté, de constater que tout n'est pas permis, que même quand on a des milliards et la haine on doit respecter les engagements ...

Ce jugement va dérouter totalement le groupe Goodyear, ses plans sont mis à mal, voilà qui nous donne beaucoup de joie, voir Goodyear condamné : c'est un énorme plaisir, cette direction qui depuis des mois est arrogante !!!!

Dire que le nouveau DRS s'amusait à nous dire en réunion ..."moi je n'ai jamais perdu contre la CGT et RILOV"....

Voilà c'est fait le compteur est débloqué, lui qui n'avait comme but que de se gargariser de n'avoir jamais perdu, cette fois ci la claque est lourde et ce n'est qu'une première.....

Nous avons depuis quelques jours récupérer le rapport des inspectrices, celui ci met en cause nominativement des responsables du site et du groupe, rien ne se perd le vent tourne et il va encore tourner !!!

Nous avons promis de ne rien lâcher et ce malgré des attaques terribles à vivre ces derniers mois, mais cela nous renforce dans l'idée que nous avons raison et que cette haine n'est pas liée au hasard nous gênons plus que jamais et nous allons donc redoubler de travail.....

Putain, ça fait du bien de voir un tel jugement, l'état lui aussi en prend une bonne au passage, le secrétaire de la préfecture qui était venu plaider pour Goodyear lui aussi ramasse méchamment, ils auront à répondre aussi sur la revitalisation : où sont les 6 millions d'euros promis et annoncés ?

Nous ne plierons pas, justice sera rendue, ceux qui ont décidé de nous faire la peau vont encore se dire mais comment doit on faire pour être débarrassé de cette CGT qui nous les casse...

Et bien, c'est simple, comme nous ne cessons de la dire, si Goodyear respecte ses engagements nous n'aurons pas à être aussi combatifs, la bataille n'est que le juste retour d'une attaque non stop de haineux qui veulent détruire encore plus les ex Goodyear Amiens Nord ....

Ce n'est pas parce que nous avons été licencié que nous ne pouvons plus agir, le tribunal administratif est déjà saisi, décidément cette direction ne comprendra jamais rien à rien !!!!

Nous allons demander en urgence des réunions pour s'assurer que l'ordonnance est bien appliquée à la lettre ...

Nous avons eu raison de croire à un projet et nous le porterons à son terme, Goodyear content ou pas, devra nous céder notre usine !!!!

À suivre ....

Le seul combat que l'on est que de perdre et celui que l'on ne même jamais .... A méditer !!!!

la CGT Goodyear

mercredi 3 juin 2015

Lettre de notre DSC au PDG

CGT GOODYEAR – DUNLOP GUILLAUME David Usine de Montluçon ZAC de PASQUIS BP3246 03106 Montluçon cedex Montluçon le 3 Juin 2015

Monsieur Mark THYS, PDG 8 rue Lionel TERRAY 92500 RUEIL-MALMAISON

Objet : Dialogue social

Lettre adressée en recommandé avec AR par précaution

Copie : ​PDG zone EMEA ​DIRECCTE AMIENS ​DIRECCTE NANTERRE

Monsieur le président directeur général,

La CGT vous alerte depuis plusieurs mois sur la mise en danger de nos camarades d’Amiens Nord et plus particulièrement de Mickaël WAMEN. L’accumulation des attaques à l’encontre du secrétaire général du syndicat majoritaire d’Amiens Nord n’est pas acceptable. J’ai moi-même été le témoin de l’entreprise de démolition que livre GOODYEAR à son encontre. Refus de remboursement de ses frais professionnels, menace à son intégrité physique et morale, attaque et mise en cause personnelle, dépôt de plaintes abusives, lobbying et manœuvre contre sa candidature au poste de secrétaire du CCE. La CGT exige l’arrêt de cette entreprise de casse du premier représentant des salariés de GOODYEAR Amiens. La CGT vous alerte régulièrement sur l’absence de dialogue social, le manque de respect des accords signés, la paralysie des négociations en cours, l’absence de perspectives. Toute l’entreprise et tous les établissements sont affectés par la politique sociale menée par le siège.

Voici un bref aperçu : - Le refus d’appliquer l’accord de fin de conflit ; - La garantie du gain net en suspens ; - L’ornière dans lequel se trouve la révision de l’accord d’entreprise ; - L’absence de négociations d’accords : • GPEC ; • Droit d’expression ; • Participation aux bénéfices ou l’intéressement ; • Prévention des risques psychosociaux ; • Sur le régime des astreintes ; • Sur la prévention des pénibilités ; • Sur le handicap ; • Sur la prévention des pénibilités ; • Renégociation de l’accord égalité Hommes / Femmes ; • Etc.

La CGT vous alerte sur l’absence de CCE. Sans moyen d’agir et de disposer des prérogatives de cette instance, les élus sont entravés dans leurs actions. Le spectacle pitoyable de la dernière commission centrale de suivi du PSE, la situation inquiétante dans laquelle se trouve le groupe, les problèmes liés à la prévoyance, l’absence d’information sur la stratégie commerciale et industrielle du groupe, l’inquiétude que le déménagement du siège provoque sont bien plus importantes que le :« tout sauf WAMEN » et l’énergie folle que vous déployez à cette fin. Comme vous le savez, les inquiétudes qu’engendrent votre management amène la CGT à envisager dès la première réunion constitutive du CCE la mise en place de la procédure d’alerte puisqu’aucune réponse, aucun dialogue et aucun compromis ne semble possible avec l’équipe dirigeante aujourd’hui en place. La CGT a su démontrer sa capacité au dialogue et à la négociation avec Monsieur DUMORTIER et ses équipes RH, malgré la situation sociale extrêmement difficile. Nous constatons, malheureusement que vous n’avez clairement pas la même volonté. Sachez que la CGT le regrette.

Nous vous prions de bien vouloir agréer, Monsieur le président directeur général, l’expression de nos salutations distinguées.

Pour la CGT :

GUILLAUME David, DSC CGT

mardi 2 juin 2015

Infos diverses et réunion salle Valentin Hauy

INFORMATIONS DIVERS ET REUNION SALLE VALENTIN HAUY



1. DIVORCE GOODYEAR/DUNLOP :

Comme vous avez dû le lire, les deux groupes se séparent, un divorce ou les seuls qui vont morfler seront les salariés, voilà une bonne aubaine pour justifier encore et toujours des restructurations…..

Dans un premier temps ils vont essayer de rassurer, mais nous savons que des mauvais coups sont programmés et dès cette année, pourquoi nous l’affirmons ???

Parce que dans la comptabilité du groupe il y a de provisionné plus de 600 millions de dollars pour restructurations….

600 millions, 3 fois plus que pour la fermeture de notre site, ça va faire mal, lors du GEICF semaine dernière nous avons posé la question aux dirigeants présents ( ROUSSEAU et toute la clique….)

La réponse est précise, « pour le moment nous ne pouvons pas vous donner une réponse détaillée, mais OUI nous allons continuer à améliorer notre compétitivité ….. »

Voilà qui devrait calmer ceux qui la veille lors de la préparatoire laissaient croire que tout allait bien, notamment les allemands qui se croient hors d’atteinte alors que dans le même temps Goodyear vient de dénoncer les accords qui garantissaient le maintien des emplois en Allemagne…..

La direction ajoute « dès 2016 baisse importante des rémunérations…. »

A moins d’être complètement demeuré, cela veut dire diminution des effectifs en EUROPE….

600 millions c’est une enveloppe ENORME, la casse risque d’être du même niveau hélas !!!

Et le pire dans tout cela, c’est le protectionnisme qui va permettre à la direction de Fusillier des usines sans aucune réponse coordonnée, chacun pour sa gueule…..

Goodyear annonce la construction d’une usine ultra moderne au Mexique capacité de production de 6.000.000 pneus par an, pneus qui seront forcément transférés d’autres sites dans le monde…..

En France, les usines tournent non seulement très mal mais au ralenti, mais ne parlons pas de cela sinon la direction nous traite d’oiseaux de mauvaise augure, comme quoi si un jour il y a une autre fermeture nous en serions coupables …..

Mais bien sûr, c’est la CGT qui a provisionné des fortunes pour continuer à broyer des milliers d’emplois…..

Hier, l’annonce qui est tombée, est à nos yeux une très très très mauvaise nouvelle pour les salariés du groupe ou des deux groupes, rien de rassurant, entre une gestion humaine catastrophique, provocatrice, lamentable et des projets très nocifs qui arrivent, le groupe n’a pas fini de faire parler de lui, nous ne cessons de le dire depuis des mois, Goodyear a des plans et pas pour créer des emplois …

La fermeture de notre usine programmée dès le début des années 2000, avec des baisses de production, une désorganisation, l’embauche de casseurs de boites, cette programmation est déjà en œuvre sur d’autres sites en France, mais quand la CGT le dit la direction dit que nous avons une analyse de base et le pire ce sont les autres syndicats qui pensent être à l’abris là où ils sont, il y a pourtant des signes qui ne trompent pas….

Programmer 5000 pneus par jour pour une usine qui peut en faire 19000, augmenter l’absentéisme et au passage le travail précaire, c’est justifier un jour ou l’autre une fermeture …..

Nous espérons que les acteurs du dossier seront à la hauteur des enjeux et de la lutte qu’il faudrait mener, mais vu le niveau syndicale, nous sommes plus que perplexe !!!!


2. RAPPORT INSPECTRICES DU TRAVAIL :

Nous l’attendions depuis plus d’un an, enfin nous venons d’avoir copie du rapport des inspectrices du travail.

Et le moins que l’on puisse en dire c’est que c’est une bombe !!!!

Il est plus regrettable de ne pas pu l’avoir en 2013 alors que nous étions encore en lutte contre la fermeture de notre usine !!!!

Ce rapport du 19 novembre 2013 est accablant non seulement de vérité car il reflète le martyr que nous avons subi depuis des années, un acharnement inouï de la part de dirigeants qui se sont succédé pour nous détruire mentalement, allant même à pousser certains à des passages à l’acte.

Sur plusieurs dizaines de pages, l’inspection du travail dresse un document qui ne fait aucun doute sur la responsabilité de cette direction.

Il s’agit d’infractions PENALES, le rapport prend en compte tout l’historique depuis 2007, il est précis et retrace avec une minutie totale les faits et une situation conforme à ce que nous avons subi !!!

La direction quant à elle se soustrait de toute responsabilité par une lettre de deux pages totalement farfelue et ne remettant en aucun cas en cause le rapport, il ne suffit pas de dire je ne suis pas coupable pour avoir raison… Nous comprenons maintenant mieux pourquoi nous subissons un tel acharnement depuis la fermeture de l’usine, pourquoi la direction veut coute que coute la tête de la CGT !!!

Ce rapport tombe au bon moment il va nous permettre d’aller au bout du processus, et nous sommes affirmatif, celles et ceux qui pendant cette période ont usé de leurs pouvoirs pour nous détruire auront des comptes à rendre, nous n’oublierons jamais ce que nous avons dû subir !!!


3. ACHARNEMENT ANTI CGT :

La direction change mais ceux qui arrivent ont des consignes, coute que coute pousser la CGT à bout, obtenir un dérapage, pour justifier une nouvelle fois des ennuis avec la justice….

Le responsable RH du groupe à fait de la lutte anti CGT et notamment WAMEN, une priorité du groupe en France, des réunions sont mêmes programmées au siège et des ordres sont donnés, il faut s’occuper de la CGT…

Cette direction qui magouille pour éviter un secrétaire du CCE CGT Amiens nord, allant même à modifier les chiffres des résultats des élections, des mauvais coups sont en attentes, il faut donc un secrétaire mis en place pour et par cette direction, TOUT sauf WAMEN !!!

Depuis quelques jours les ordres ce sont faits plus insistants, trouver des preuves, chercher comment faire tomber au plus vite cette CGT qui près de deux ans après la fermeture est toujours aussi active !!!! Et OUI, on gène, dans toutes les instances, nous ne supportons pas de voir cette équipe malmener autant les salariés, ne rien respecter, personne et aucun accord et surtout passer autant de temps à vouloir casser du CGT’iste….

Les mecs se font lourder du CR, aucun humanisme dans les décisions, nous avons expliqué à cette direction que cette décision était illégale et inhumaine, rien à battre, le fric et toujours le fric, le gain absolu peu importe les conséquences.

Alors, plutôt que de mobiliser toutes les équipes pour avoir un élu CGT, il faudrait plutôt commencer à dialoguer, retrouver une sérénité ouvrant la voie à un dialogue constructif, nous avons eu durant quelques mois après la signature de l’accord fin de conflit un dialogue malgré nos différences et nous avons réussi à trouver des solutions pour l’intérêt collectif…

Mais, le nouveau responsable du dossier veut démontrer qu’il peut casser la CGT, surement une façon de cacher une médiocrité totale dans tous les domaines….

Bref, nous ne cessons de dénoncer cette situation y compris auprès des responsables EUROPE mais pour le moment la stratégie reste la même et nous oblige à durcir le ton, nous ne nous laisserons pas faire, nous n’avons jamais accepté les mauvais coups et nous ne les accepterons jamais…


4. ACTION DES GOODYEAR AU SIEGE :

Comme vous le savez nous envisageons de démontrer à cette direction qu’elle ne peut pas nous voler 3 mois de salaire sans une réaction à la hauteur de l’attaque…

C’est pourquoi nous vous envoyons une convocation à une réunion salle valentin Haüy, pour échanger avec vous sur l’actualité et la mise en place de cette action innovante et qui fera c’est sur beaucoup parler de NOUS !!!

Les GOODYEAR ne sont pas morts, démontrons que nous allons nous mobiliser pour obtenir nos droits contre une direction qui ne pense qu’a se venger et nous faire encore plus mal que ce que nous avons subi durant plus de 7 années.


LA CGT GOODYEAR

jeudi 28 mai 2015

LETTRE À JP CAVAILLÉ - Directeur RH France

Monsieur Cavaillé,

Quand comptez vous convoquer la réunion demandée par les syndicats à plusieurs reprises dans les commissions de suivi PSE ???

Depuis quelques jours, très exactement depuis que vous avez envoyé à des centaines de salariés une lettre indiquant le refus du droit au prolongement du CR, des signalements indiquent une forte dégradation de la santé mentale de certains salariés.

Nous (CGT, CGC et DIRECCTE) vous avions mis en garde sur des possibilité de passage à l'acte de salariés désespérés du fait d'être virés du CR alors qu'ils pensaient très justement pouvoir obtenir 3 mois supplémentaires.

Je vous demande de nous garantir une prise en charge optimum de tous les salariés,détection et suivi de tous les cas les plus critiques.

Votre décision illogique et unilatérale a plongé des centaines de salariés dans une situation très dégradée de leur santé mentale.

Vous avez ignoré toutes vos obligations et contrairement à ce que vous affirmez, votre position est un non respect à la fois du PSE et de l'accord de fin de conflit.

C'est pourquoi avant que vous n'appliquiez vos obligations, je vous demande de nous réunir en urgence pour que nous puissions constater quels sont les moyens concrets mis en place pour permettre de prévenir tout passage à l'acte.

Je vous rappelle que le législateur indique que tout processus mis en place et qui ne permet pas d'éviter des drames est considéré comme inopérant c'est le cas de ce que vous avez mis en place car depuis janvier 2015 nous avons à vivre des drames.

Je sais, comme vous aimez le dire et redire, que vous êtes attachés au bien être des salariés, mais qui peut croire de telles paroles ? Quand nous constatons que le ressenti des salariés est justement tout l'inverse, ils nous parlent d'acharnement et ils ont raison....

Pourriez vous aussi nous dire quel gain allez vous faire en refusant le prolongement de CR à des centaines de salariés ?

Cette situation a amené des tensions dans les instances car, comme vous l'indique la DIRECCTE, vous agissez sans aucun respect des IRP vous décidez et appliquez ce que vous avez choisi depuis des mois, la preuve :

Le 18 mars 2015 vous aviez adressé aux salariés des lettres indiquant qu'ils ne remplissaient pas les conditions et que leur CR prendrait fin le 11 mai et OUI le 18 mars 2015, alors à quoi bon argumenter avec des propos fallacieux, comme lors de la dernière réunion au siège ou vous avez dit que le problème venait du résultat du vote le 7 mai 2015 que vous ne reconnaissiez pas ....

Comment pouviez vous le 18 mars 2015 envoyer un courrier de refus de prolongation de CR à des salariés, quel article du PSE fait référence à cette possibilité

Lors de la réunion semaine dernière à Amiens jamais GUICHARD n'a pu répondre à cette question. Si ce n'est dire "c'est notre position".....

Alors en attendant que nous obtenions l'application du PSE et accord de fin de conflit, je vous demande de prendre TOUTES les mesures pour garantir que personne ne passera à l'acte du fait de cette lettre qui a été vécue comme un énième coup de massue par des centaines de salariés.

Cette situation où vous avez décidé de rompre un dialogue qui avait été constructif du temps ou monsieur DUSSUCHALES avait en charge le dossier, amène de nombreuses tensions, et nous savons que certains cadres, RH, n'en peuvent plus d'être sans cesse sous pression, d'être obligé d'appliquer des décisions que VOUS avez prises sans qu'ils n'aient mot à dire .....

L'encadrement celui le plus haut se plaint de votre comportement et cela se ressent dans les instances et en dehors, nous vous demandons donc là aussi de stopper cette façon de mettre une pression énorme pour faire passer vos décisions.

Vous allez bien-sûr répondre que tout va bien, que vous faites du social et que c'est les élus surtout CGT qui dégradent la situation, sauf, que cette fois ci un membre de la DIRECCTE a pu constater et l'a indiqué : la provocation vient de ceux que vous envoyez dans les réunions avec des positions intenables...

Des mimiques, des propos très limités, voilà ce que nous subissons depuis des mois, le jour où vous avez eu à prendre en charge la gestion du dossier, nous avons même eu à vivre des moments très difficiles, de moments où des cadres locaux petent un câble sous la pression beaucoup trop forte et des insultes pleuvent et ensuite des excuses arrivent....

Bien évidement nous acceptons les excuses quand elles émanent de la part de salariés cadres qui n'en peuvent plus et nous pouvons comprendre des débordements, mais à un moment cela doit cesser ..

Nous avons eu des différends avec l'ancienne équipe mais nous avons su quand il le fallait trouver des solutions pour l'intérêt collectif.

Mais eux ne passent pas leur temps à vouloir la peau d'un syndicaliste, démontrer coûte que coûte que ce syndicaliste est ingérable et incontrôlable....

Car OUI nous l'affirmons vous passez votre temps à vouloir casser du WAMEN, personne ne peut ignorer les dernières manœuvre actuelles, celles où vous faites tout pour éviter un secrétaire s'appelant Wamen ....

Tous les syndicats, y compris la CGC le disent ouvertement et vous dites que cela n'est qu'une invention, un délire.....

Il y a un moment où trop c'est trop, à force de vouloir trop casser du Wamen cela en devient ridicule.

Donc pour conclure, je vous assure que la CGT est prête à discuter pour construire dans le respect des accords, dans le respect des personnes, mais votre comportement ne permet hélas plus de le faire, que ce soit à Amiens Nord mais aussi dans les autres sites, la tension est plus que palpable.

A Montluçon les cadres ont même boycotté les élections pour vous faire passer un message ce que vous ignorez....

Les NAO ont été une catastrophe tant par le tenue des réunions que par votre comportement qui a excédé toutes les OS....

De plus en plus les OS quittent les réunions pour protester de votre comportement....

Jamais nous n'avons vécu une telle situation, il devient donc urgent de modifier en profondeur votre conception du mot dialogue et construction sociale.

Vous avez essayé de faire passer la CGT comme étant le seul syndicat avec qui il n'existe aucun dialogue, les dernières réunions démontrent que le dialogue est rompu partout et avec toutes les instances et de plus avec toutes les OS.

La pression mise sur l'encadrement a des effets terribles sur l'ensemble de l'échiquier, le dialogue est mort et l'explosion sociale guette sur tous les sites.....

Nous tenions à vous alerter sur les conséquences d'une politique anti sociale qui est menée depuis trop longtemps et qui pourrait avoir des conséquences dramatiques.

J'espère que vous aurez une réaction positive et non comme d'habitude une réponse inadaptée.

Je fais copie de ce msg aux instances externes.

Salutations

Pour la CGT Wamen Mickael

jeudi 21 mai 2015

Congé de reclassement

Les goodyear vont ils se laisser enfler sans réagir

Depuis des semaines nous nous battons (les élus CGT) pour obliger la direction à respecter ses obligations.

Lors de la réunion du 7 mai 2015, nous avons eu l'appui total du responsable de la Direccte qui a constaté que nous avions voté, à deux voies contre une, les demandes de prolongations sauf quelques une non justifiées.

Depuis la direction ignore ce vote et nous annonce qu'elle va envoyer au Pôle Emploi des centaines de salariés qui ont droit à 3 mois supplémentaires de CR !!!!

C'est une honte et vous devez vous mobiliser contre cette énième injustice .....

Il faut une réponse à la hauteur de l'attaque, jamais goodyear ne se serait permis cela quand nous étions plusieurs centaines à nous mobiliser .....

Alors les goodyear doivent réagir vite et massivement ...

Nous vous proposons un déplacement vers le siège , prenez des tentes et sacs de couchage, nous resterons la bas aussi longtemps que nous n'aurons pas eu gain de cause, la direction n'a pas le droit de vous voler 3 mois de paye pour se mettre un Max de blé dans la poche !!!!

Nous allons vous envoyer une convoc a une réunion pour la semaine prochaine, déterminons ensemble les modalités précises et agissons !!!!!

Vous êtes plus de 700 à pouvoir bénéficier de ce droit, jamais les goodyear ne se sont laissé faire, jamais ils n'ont courbé l'échine, nous avons de l'amour propre alors il est plus que temps de vous bouger !!!!!

Tous devant le siège pour l'installation d'un camping qui portera le nom de "camping de la justice ".....

Goodyear n'écoute pas la voie de la sagesse et du bon sens, nous allons devoir nous mobiliser pour démontrer que nous sommes encore vivants !!!!

Préparer votre matériel pour un séjour à Rueil Malmaison, à très bientôt ....

LA CGT GOODYEAR

mardi 19 mai 2015

RÉFÉRÉ MERCREDI 20 MAI À 9H AU TGI D'AMIENS

Comme nous vous l'avions indiqué, une audience en référé concernant le démantèlement de l'agraire se tiendra demain a 9.00 h au tribunal d'Amiens.

Vous êtes nombreux à avoir demandé ce recours lors de la dernière réunion, nous vous informons donc de cette audience et sollicitions votre présence.

La CGT Goodyear

dimanche 10 mai 2015

Un acharnement inouï

Pour répondre à certaines questions la direction n'a pas le droit de vous virer du CR mais elle va le faire, elle n'a honte de rien, elle ira a la destruction de centaines de salariés et ce peut importe les dommages......

Pôle emploi pour des centaines de salariés qui ont eu le courage de faire une formation, c'est un scandale qui va avoir des conséquences dramatiques.....

Il va y avoir des petages de plombs voir plus la direction sera la seule et unique responsable, nous n'avons cessé durant des heures de le dire , le répéter, le robot que nous avions face à nous n'en avait rien à battre ....

À suivre .....

La CGT GOODYEAR

vendredi 8 mai 2015

Commission de suivi prolongation congé de reclassement

Réunion de la commission de suivi du 7 mai 2015

La direction avait convoqué la réunion dans un hôtel à Amiens, du grand n'importe quoi, une provocation, de plus nous avons démarré la réunion en indiquant à la direction notre dégoût, lors du deuil de notre ami Franck, aucun représentant de la direction et cette même direction qui fait semblant de se soucier de ce drame.....

Une réunion plus que tendue qui a durée plus de 12 heures !!!

La plus longue mais aussi la plus difficile à tenir, une provocation non stop de la part du nouveau DRS , un ex VALEO qui a fait ces preuves la bas, un pur coupeur de têtes, qui n'a aucun sentiment, la détresse il s'en tape lui ce qu'il veut c'est virer le maximum de gens du congé de reclassement !!!!!

Nous tenions à remercier le représentant de la Direccte qui a été très pro, rappelant non stop à Goodyear ses obligations.

Nous avons procédé pour chaque demande à un vote, statuant ainsi sur chaque demande de prolongation du congé de reclassement, la CGT ayant une voix, la CGC une voix et la direction une voix et ce conformément au PSE, nous avons donc validé 97% des demandes à deux voix contre une.

La Direccte après chaque vote a rappelé à la direction que la commission ayant statué, la demande était donc validée.

La direction de son côté toujours aussi odieuse et provocatrice annonce qu'elle fait une interprétation du PSE et ne mettra pas en place la décision irrévocable pourtant de la commission

Pendant 12 heures, nous avons constaté combien la direction est dans l'amateurisme et la vengeance , de plus elle veut virer arbitrairement 500 personnes du confecde reclassement pour gagner un Max de fric !!!

Nous avons fait notre job, nous avons durant 12 heures tenu bon, cela a été plus que difficile mais au final nous avons donné un avis pour toutes les demandes en toute objectivité et conformément au PSE et à l'accord de fin de conflit...

La direction va sûrement violer les votes et continuer à unilatéralement décider à virer un maximum de salariés du congé de reclassement et les envoyer au Pôle Emploi, sans aucun respect de ses obligations.

Nous avons systématiquement indiqué à la direction les fragilités de tous les demandeurs, problèmes financiers, de santé, familiaux, et malgré cela la direction a statué contre pour 99% des demandes...

La Direccte en fin de réunion (22h30) a indiqué à la direction q'uelle a obligation à respecter le vote de la commission et ce conformément au PSE

Nous envisageons dès la semaine prochaine un référé si la direction maintient sa position, il serait inadmissible que la direction opère un passage en force.

Nous avons aussi insisté sur les problèmes liés aux impôts, nous vous rappelons qu'aucune indemnité n'est imposable.

La direction indique qu'une période de 3 mois d'accompagnement hors CR est mise en œuvre. Cela ne peut être qu'un plus et non une substitution et de plus les frais kilométriques et de repas doivent être pris en charge sinon les salariés en seront de leur poche .

Une réunion tendue où la direction affiche une attitude provocante et d'amateurisme, nous avons dû malgré tout cela remplir notre mission , nous avons tenu bon et validé les demandes conformément aux textes, la direction doit donc prendre acte de nos votes majoritaires et appliquer à la lettre le fait que la commission ait statué et validé e droit à une prolongation du CR pour plus de 120 demandes sur 133.

Nous vous invitons donc à aller à la sodie dès mardi pour valider avec eux le résultat de cette réunion.

La direction doit cesser de jouer avec la vie des salariés, il y a eu déjà suffisamment de drames, il serait donc urgent que cette direction agisse en direction digne de ce nom....

À suivre

Votre CGT goodyear

Réunion de commission de suivie

La commission a statuee favorablement a la majorite ( 2 voix pour ) sur 3.

La direccte indique que la commission de suivi, A statuer en faveur de plus de 95% des demandes.

Malgrès cela la direction va passer en force

Après plus de 12 h de reunion et une attitude lamentable de la direction , nous avons une position de la direccte claire, mais la direction va aller au delà , cette situation est insoutenable et cette réunion a été terrible à vivre .....

Un mépris total, nous avions rarement vécu pareille réunion.

Nous avons fait notre travail une fois encore et résisté à une situation que nous qualifions de terrible .....

À suivre .....

mardi 5 mai 2015

COURRIER AU DG ET PRESIDENT DE GOODYEAR

AMIENS LE, 05/05/2015

M THYS Marc Directeur General GDTF

COPIE A

M RICHARD J KRAMER Président GOODYEAR

Monsieur,

Avant de vous indiquer les motifs de cette lettre, nous vous informons que celle-ci sera traduite et envoyée au Président du groupe Goodyear monde dès ce jour

Nous tenions au nom des 99.17% de salariés qui nous ont réélu le 27 mars dernier, à vous interpeller sur des sujets qui je suis sur trouveront échos non seulement auprès de vous-même mais aussi de M KRAMER.

Comme vous le savez depuis le 22 janvier 2014, Goodyear a obtenu ce qu’il voulait depuis plus de 7 ans à savoir, la fermeture du site Amiens nord.

Nous ne reviendrons pas sur la longue lutte qui nous a opposée, ou alors juste sur les propos tenus par monsieur DUMORTIER en préfecture d’Amiens le 22 janvier 2014 qui dans ces termes résumait bien cette période :

« Nous ne nous sommes pas fait de cadeau, chacun dans son camp essayant de défendre au mieux sa position….. »

Sortie de ce contexte cela ressemble étrangement à une déclaration en sortie de guerre, mais la guerre pour l’emploi nous l’avons vécu, elle n’a pas été simple et a fait malheureusement trop de victimes des dommages collatéraux…..

Le 22 janvier 2014, la mort dans l’âme nous avons donc signé avec Goodyear et l’état un accord de fin de conflit, cet accord prévoyant de substantielles améliorations au PSE notamment un allongement du congé de reclassement et une augmentation significative de la prime supra conventionnelle.

Il a donc fallu et très rapidement apprendre à renouer un dialogue, pour faire en sorte que l’application de cet accord soit la plus favorable possible aux salariés ayant perdu leurs emplois, nous avons donc fait table rase du passé et mis en place un travail avec notamment Laurent DUSSUCHALE.

Nous ne reviendrons pas sur la catastrophe de la mise en place de la cellule de reclassement, cela n’est pas l’objet de notre lettre.

Dans le cadre des commissions de suivi nationales et locales, nous avons dès le départ pris le pari de faire avancer les lignes afin qu’à chaque fois qu’il y avait un blocage nous trouvions ensemble une solution dans l’intérêt du plus grand nombre.

C’est comme cela que pendant plusieurs mois nous avons mis en œuvre des procédures nouvelles permettant de débloquer le maximum de situations se présentant à nous en prenant en compte les facteurs humains

Nous avons donc mis en place à titre d’exemple une procédure déclenchant des aides financières, dès lors que le ou les salariés formulent une demande d’avance sur leur prime, parce que en difficulté financière.

Nous avons travaillé et fait avancer un certains nombres de dossiers et sujets bloquants, mais, nous avons constaté un changement total dans la position de la direction depuis le départ de Monsieur DUSSUCHALE et la reprise du dossier par Monsieur CAVAILLE.

Cette situation est vraie pour les commissions de suivi PSE mais aussi dans d’autres instances hélas, des courriers des autres organisations syndicales attestent de nos propos, la CFE-CGC a écrit pour dénoncer un manque de respect des IRP, la CFDT en a fait de même, c’est simple, la gestion sociale de notre entreprise est dégradée comme jamais, que ce soit en groupe de négociation, en NAO, plus aucun dialogue constructif ne permet d’aboutir.

Nous déplorons que depuis l’arrivée de Monsieur CAVAILLE le dialogue social ait disparu, nous sommes dans une situation conflictuelle permanente et dans toutes les instances.

Nous vous avons entendu lors de CCE prôner le dialogue en entreprise, mais qu’avez-vous fait de concret, le secrétaire de la CGT Goodyear vous demande audience sans aucune réponse de votre part, cela veut-il dire que vous être favorable à la situation sociale actuelle ???

La gestion du dossier Amiens nord doit au contraire demander énormément de bon sens, de dialogue, car la gestion doit être humaine, la perte de leurs emplois a plongé des centaines de salariés dans des situations de détresse, de situations humaines, sociales a limites de la rupture

Comment dans ces conditions pouvez-vous cautionner le comportement du RRH, qui multiplie dans les instances les provocations, envoyant même ces collaborateurs à la chasse anti CGT Amiens nord, avec des débordements comme ce fut le cas le 9 février 2015 entre autre.

Depuis la situation ne cesse de se dégrader, nous avons à travers le PSE et l’accord de fin de conflit le devoir toutes parties confondues de veiller à la mise en œuvre de nos obligations, ce que la CGT a mis en œuvre dès le départ.

Dans ce sens la direction représentée par Monsieur CAVAILLE fait un obstacle total à la mise en place de la prolongation du congé de reclassement pour des centaines de salariés, en décidant unilatéralement des conditions d’octroi de ce droit, nous avons eu la surprise de constater lors d’une réunion nationale de la commission de suivi que la direction avait décidé d’envoyer aux salariés un courrier pour leur indiquer si ils pouvaient ou pas bénéficier de ce droit !!!!

Nous avons de suite réagi, pour indiquer que cette pratique arbitraire n’était pas du tout en phase avec le contenu et du PSE et de l’accord de fin de conflit….

Depuis, la DIRECCTE a écrit à plusieurs reprises à la direction (Monsieur CAVALLE), aucune réponse n’a été apportée à ce jour, mieux, la direction a multiplié les provocations, tant envers les OS que la DIRECCTE en voulant créer un évènement le 17 avril dernier sur le site Amiens nord, une poigné de salariés ( moins de 20 ) ont décidé d’entrer sur le site, de suite nous ( la CGT) avons demandé de quitter le site ce qu’ils ont fait immédiatement, la direction a pris ce prétexte pour démarrer la réunion et annoncer que celle-ci ne pouvait se tenir pour risque à la sécurité, la personne présente de la DIRECCTE a indiquer qu’il n’existait aucun risque, en fin de cette même réunion Monsieur GLESSER a demandé à la société UBIQUS de fournir le PV de la réunion dans les 48h.

La direction a surtout voulu éviter une réunion ou elle a le devoir de nous communiquer la liste des salariés en difficulté et demander l’avis de la commission pour valider pou non le droit aux 3 mois de CR additionnels.

Quelques jours plus tard, le secrétaire de la CGT a reçu de la part de monsieur CAVAILLE un mail, indiquant que la CGT était à l’origine de cette situation, une affirmation totalement inventée et qui de plus ne règle en rien l’obligation violée en permanence par Goodyear.

Des mails par dizaines restent sans réponse, Monsieur CAVAILLE ne répond à aucun mail sauf quand il peut rajouter de la provocation

Je vous joins la liste des mails concernant la problématique, le 7 MAI 2015 une réunion est programmée dans un hôtel à Amiens, là aussi il s’agit d’une énième provocation, délocaliser une réunion est illégal, mais une fois encore dans l’intérêt collectif nous ferons abstraction de cette provocation.

NOUS ( la CGT, CGC, DIRECCTE) ne cessons de demander à la direction de nous apporter les éléments nous permettant la tenue de cette réunion dans les conditions définies dans le PSE et accord de fin de conflit, des mails ont été envoyé ( plusieurs par jour) et nous n’avons aucun retour.

Nous demandons le procès-verbal de la dernière réunion ouverte par monsieur GLESSER et close par les propos ou il demandait à la société UBIQUS le PV sous 48.00 h. (réunion du 14/04/2015).

Nous demandons la liste des salariés en difficulté de retour à l’emploi.

Nous demandons la liste des salariés ayant formulé une demande de prolongation du CR.

La direction programme une réunion le 7 MAI 2015, veille d’un férié pour que le 11 Mai plus rien ne soit possible pour les 500 salariés évincés du CR par la direction. Nous rappelons que la commission doit avoir connaissance de tous les salariés concernés par une possibilité de prolongation du CR et elle doit ensuite donner un avis pour chaque cas.

La direction elle veut appliquer une décision unilatérale et non conforme, voici pour exemple un des mails de la DIRECCTE

BESSET Guillaume RESPONSABLE DU SERVICE MUTATIONS ECONOMIQUES UT 80 DIRECCTE PICARDIE

TEL: 03.22.22.41.43

De : BESSET Guillaume (UT080) Envoyé : mercredi 29 avril 2015 19:43 À : 'Jean Philippe Cavaille'; 'Bernard Glesser'; 'Michel Dheilly'; 'mark_thys@goodyear.com'; 'Boquet Sophie'; 'virginie.classiot@sodie.com' Cc : YDEE Dominique (UT080) Objet : commission de suivi du 7 mai 2015

Bonjour,

J’accuse réception, ce jour, d’une invitation à la prochaine commission de suivi du plan de sauvegarde de l’emploi de la société GDTF qui se tiendra le 7 mai 2015à 10 h dans un hôtel.

Je m’étonne fortement de la non communication du compte rendu de la dernière commission de suivi survenue le 17 avril 2015. Monsieur Glesser a expressément demandé à s’exprimer quelques instants devant la commission de suivi. En tant que représentant de l’Etat, j’ai également tenu à m’exprimer sur les dysfonctionnements de cette instance. Nos échanges ont été intégralement enregistrés par la cabinet en charge de la rédaction des comptes rendus. A la fin de la réunion, monsieur Glesser a demandé au rédacteur de communiquer le compte rendu dans les 48 heures pour que la direction puisse répondre aux observations formulées.

Vous veillerez donc à transmettre ce compte rendu à l’ensemble des membres de la commission de suivi conformément à l’article 4.1 du PSE ( page 122) : « un compte rendu de chacune des séances de la commission de suivi sera rédigé sous la responsabilité de la direction, et distribué dans les 15 jours maximum suivant la réunion à l’ensemble de ses membres ».

Ce point devra être mis à l’ordre du jour de la réunion de suivi du 7 mai 2015.

Concernant la tenue de cette réunion, je vous demande, par ailleurs, de respecter rigoureusement les dispositions énoncées ci-dessous qui sont contenues dans le plan de sauvegarde de l’emploi que vous avez unilatéralement élaboré.

1) Sur la composition de la commission locale

L’article 1.2.1 du chapitre IV.3 du plan de sauvegarde de l’emploi prévoit que la commission de suivi doit être composée du responsable des ressources humaines d’Amiens nord, d’un représentant du comité de pilotage des risques psychosociaux ou encore du médecin du travail et d’un représentant de pôle emploi. Ces personnes ne sont jamais présentes et il semblerait qu’elles ne soient pas invitées.

Je vous rappelle également que Monsieur Glesser, seul représentant de la direction de GDTF en commission locale, n’occupe pas les fonctions de DRH de l’établissement d’Amiens nord. Il se présente lui-même comme un intervenant extérieur qui n’est pas lié à la société GDTF par un quelconque lien de subordination. Dès lors, il ne peut pas présider seul la commission de suivi.

Toutes les décisions prises par la commission de suivi, sous la seule présidence de Monsieur Glesser, ne sont pas licites.

Par conséquent, vous veillerez à respecter les règles de composition de la commission locale le 7 mai.

2) Sur les missions des commissions locales

L’article 3 du chapitre IV.3 relatif aux missions des commissions de suivi locales prévoit expressément que les commissions locales sont chargées : « d’examiner et de statuer sur les demandes de prorogation du congé de reclassement au terme du congé dans les conditions précisées par le chapitre III.1 et III.6 »

« d’examiner et de statuer sur la situation des salariés qui sans remplir à priori les conditions précisées au chapitre III.6 pourraient bénéficier des mesures à destination des salariés présentant des difficultés de retour à l’emploi »

Les services de l’Unité territoriale de la somme de la DIRECCTE PICARDIE ont été interpellés par les syndicats CFE-CGC et CGT de la réception par votre direction de plus de 200 demandes de prorogation de congé de reclassement émanant de salariés de votre entreprise.

La commission de suivi doit se prononcer sur chacune de ces demandes conformément aux dispositions évoquées ci-dessus. Dans le cas contraire, la direction de votre société procéderait à une violation manifeste et caractérisée des dispositions du PSE.

En outre, l’article 4.2 du chapitre IV.3 du PSE dispose que : « les membres des commissions de suivi disposeront du temps nécessaire à la préparation des réunions ».

Ainsi, afin de respecter la procédure mentionnée dans le PSE, la direction de votre entreprise doit impérativement communiquer dans les plus brefs délais la liste des salariés ayant effectués ces demandes de prorogation accompagnés des éléments sur la situation individuelle des différents salariés concernés. Vous communiquerez également la liste des 251 salariés que la direction de GDTF a dors déjà identifiés.

L’absence de communication, dans un délai raisonnable, des éléments susmentionnés ne permettra pas à la commission de suivi de se prononcer de manière éclairée sur la prorogation des congés de reclassement des salariés.

Par conséquent, je demande au cabinet SODIE, destinataire de ce mail, en charge du reclassement et du suivi des salariés de communiquer à la commission de suivi la liste des personnes ayant formulées une demande de prorogation dans les plus brefs délais.

L’ensemble des dispositions énoncées ci-dessus devront être respectées dans le cadre de l’organisation de la commission de suivi du 7 mai 2015.

COPIE : membres de la commission de suivi

BESSET Guillaume RESPONSABLE DU SERVICE MUTATIONS ECONOMIQUES UT 80 DIRECCTE PICARDIE

Je constate que vous êtes copie de ces mails, si votre RRH ne veut pas répondre vous qui prônez le dialogue et le bon sens auriez pu le faire….

La CGT ne peut accepter plus longtemps une telle politique de la terre brulée, nous avons signé avec vous un accord de fin de conflit et vous ne respectez pas cet accord !!!!

Votre RRH lui n’a jamais accepté la fin de conflit, car il ne cesse de créer le conflit, il a l’attitude d’un pyromane, non seulement vous agissez comme des employeurs qui font tout pour obtenir une explosion sociale, mais de plus vous méprisez les représentants de l’état Français, car l’accord de fin de conflit, est un accord entre 3 parties, le violer comme vous le faite, appliquer des règles nouvelles pour évincer de leur droit des centaines de salariés, c’est non seulement illégal mais de plus immoral.

Monsieur, THYS, il serait grand temps que la direction de GDTF respecte ces engagements, qu’elle démontre à tous, qu’elle est une Direction moderne, intelligente, capable d’avancer socialement et humainement, il y a hélas en France des dizaines de PSE par an, mais jamais une direction n’a eu un tel comportement, de mémoire de responsables à la DIRECCTE ou à la Préfecture.

La soif de vengeance de certains de vos collaborateurs et notamment votre RRH Monsieur CAVAILLE ne grandisse pas un bilan déjà très mauvais pour le groupe Goodyear, c’est pour cela que la CGT Goodyear vous demande en votre qualité de DG du groupe France que vous soyez présent à la réunion du 7 MAI 2015, que vous agissiez afin que nous soit communiqué ( CGT, CGT, DIRECCTE) comme prévu par le PSE et accord de fin de conflit tous les documents nécessaires à la bonne application des textes.

La CGT a aussi invité la préfecture à déposer un recours juridique contre la société Goodyear pour non-respect de l’accord de fin de conflit du 22 janvier 2015 signé par le préfet en personne !!!

Il serait donc maintenant grand temps que nous puissions travailler sereinement pour l’intérêt des salariés, que le PSE et l’accord de fin de conflit soit appliqués et non détournés.

Comptant sur votre respect des salariés, des instances représentatives des salariés, du respect du dialogue, nous sommes persuadés que nous disposerons des élements conformes à vos obligations et nos droits, en attendant veuillez agréer nos salutations distinguées

POUR LA CGT GOODYEAR WAMEN Mickael

lundi 4 mai 2015

Décès de notre collègue et ami Franck ROUCOUT

C'est avec stupecfaction que nous avons appris le décès de notre ami Franck.

Dépuis nous sommes en relation avec sa famille afin de l'aider au maximum dans les démarches.

Franck souffrait beaucoup de la situation de la fermeture de l'usine, personne ne peut ignorer cette situation, nous n'avons pas de mot pour dire ce que nous avons ressenti a l'annonce de ce nouveau drame, un collègue perd la vie et c'est pour nous un choc et une profonde émotion.

Comme dans tous les drames qui nous ont touché depuis la fermeture de l'usine,'nous persistons à dire que la perte de son emploi est un facteur extrêmement aggravant dans la vie quotidienne.

Nos pensées vont à sa famille, il y a beaucoup trop de drames depuis que cette direction a réussi à fermer cette usine, la position actuelle de la direction de mépris et de vengeance est à vomir quand on constate la situation des salariés et de leurs familles.

Rien ne pourra jamais remplacer un fils, un frère ou un papa, nous ne sommes même plus en colère, il n'existe aucun mot pour décrire ce que nous ressentons.

Franck était quelqu'un de joyeux, mais au fil du temps sa vie a changée comme celle de beaucoup d'entre nous, la période post fermeture à était très douloureuse à vivre et la fermeture un choc, la direction de Goodyear doit ben être consciente de son implication dans tous les drames que des familles subissent depuis cette fermeture et elle continue à s'acharner comme si il n'y avait pas eu encore assez de drames et de misère.

Reposes en paix Franck... Tes amis et collègues de la CGT Goodyear.....

mercredi 29 avril 2015

convocation commission de suivie locale

A

Monsieur cavaille jp

Copie : Direccte de picardie Prefecture de la somme

Monsieur ,

Vous nous avez envoyé ce jour une convocation pour une réunion de la commission de suivie locale le 7 mai 2015.

Je suis plus que surpris de constaté que celle-ci ne va pas se tenir sur le site d’Amiens Nord mais dans un hôtel !!!

Or, le PSE prévoit que les réunions se déroulent localement sur le site d’Amiens Nord et pour pouvoir changer de lieu il faut avoir l'avis favorable de la commission!

Mais comme depuis des mois vous décidez seul et imposez vos règles unilatéralement.

Aucun document n'est fourni avec la convocation alors que je vous ai demandé par mail et à plusieurs reprises la liste des salariés en difficulté de retour à l'emploi, la liste nominative des salariés ayant démande une prolongation de leur CR, vous continuez à ignorer cette demande car vous avez déjà décidé des bénéficiaires de cette prolongation en ne respectant aucune de vos obligations.

Nous n'avons toujours pas copie du PV de la dernière réunion alors que monsieur Glesser l'avait demandé dans les 48h après la réunion.

Vous continuez à être dans une provocation hallucinante et dès qu'une poignée de salariés viennent se mobiliser vous trouver des prétextes fallacieux pour annuler les réunions et ensuite vous arrivez a inventer des appels à la mobilisation de la CGT.....

Bref, votre comportement est inadmissible et empêche la mise en œuvre du PSE et d'une partie de l'accord de fin de conflit !!!!

Je réitère donc ma démande de la liste des salariés en difficulté de retour à l'emploi, du PV de la dernière réunion ainsi que le vote qui vous permet de délocaliser la prochaine réunion.

Dans l'attente de votre réponse .

Wamen Mickael Membre de la commission locale de suivie PSE .

PLAN D’AFFAIRE SCOP

Le 30 avril 2015 vous êtes invité à venir déposer avec nous le plan d'affaire scop a la commission de revitalisation.

Nous vous donnons rdv le 30 avril à 14.00 h sur le parking usine pour remettre en prefecture d'Amiens le plan d'affaire de la scop.

Nous profitons de ce courrier pour vous informer que nous soliciterons une dizaine d'entre vous pour nous rendre sur Paris le 6 mai 2015, afin de travailler avec les chercheurs de l'inrs a la mise en place de la R&D.

La CGT Goodyear

mardi 28 avril 2015

DIRECCTE ET IMPOTS

Rencontre Direccte ...

Comme prévu, nous avons rencontré la Direccte qui maintient le fait que sur la prolongation du congé de reclassement, la direction accumule les irrégularités.

Néanmoins cette position ne falt pas fléchir la direction qui maintient sa position.

Une reunion va cependant se tenir sur ce même sujet, la direction va devoir quoi qu'il arrive demander à la commission de valider toutes les demandes de prolongation.

Concernant les impôts, comme nous vous l'indiquions, les primes ne sont pas imposables, nous avons donc contacté la direction afin qu'elle fasse le nécessaire et en aucun cas vous ne devez déclarer les primes reçues, aux impôts.

Par contre les sommes perçues au titre du congé de reclassement sont imposables car il s'agit de salaire.

La CGT Goodyear

mercredi 22 avril 2015

Commission du 17 avril

Monsieur Cavaillé,

Comment pouvez-vous écrire que le rassemblement des salariés le 17 avril 2015 est à l'initiative de la CGT

Vous démontrez bien là, vos talents de provocateur vous écrivez cela uniquement dans ce but , la CGT n'est absolument pas à l'initiative de ce mouvement des salariés, si nous l'avions été il y aurait eu beaucoup plus de monde présent....

Au lieu d'agir ainsi vous feriez mieux de respecter vos obligations comme la Direccte ne cesse de vous le répéter, vous avez prétexté un rassemblement de salariés (moins de 30) pour annuler une réunion qui aurait pu se tenir sans aucun problème comme vous l'a, là aussi indiqué la Direccte, vous utilisez des prétextes fallacieux pour vous soustraire à vos obligations.

Non seulement il y a une vraie provocation permanente de votre part mais aussi une malhonnêteté intellectuelle inacceptable, car pendant ce temps là des centaines de familles sont dans la confusion la plus complète !!!

Vous faites semblant de vous inquiéter de leur avenir alors que vous ne cesser de jouer avec .....

Le 17 vous n'aviez aucune réponse à apporter, aucun document ne vous avait été transmis au préalable, notamment la liste des salariés en difficulté de retour à l'emploi comme le prévoit le PSE.

D'ailleurs ce même jour le 17 avril, la Direccte vous a fait lecture d'un grand nombre de violations de vos obligations et pour seule réponse ils ont obtenu, un alibi minable, pour ne pas tenir une réunion.

Quoi qu'il en soit vous continuez à vous acharner contre la CGT, en inventant des mouvements à notre initiative alors que vous savez pertinemment que ce mouvement seule la direction Goodyear en est à l'initiative par une attitude inadmissible et indigne d'un grand groupe comme Goodyear !!

Je suis au regret, Cher Monsieur, de vous indiquer que vos agissements ne changeront en rien notre capacité à agir dans l'intérêt collectif, nous avons le devoir de vous faire respecter vos obligations et nous le ferons .

Arrêtez donc de vouloir systématiquement vous dédouaner de vos obligations en essayant de faire porter la responsabilité de vos actes délibérés a l'encontre de la CGT.

Bien évidemment je met ce mail dans la longue liste des écrits qui serviront à démontrer sans difficulté un acharnement inouï.

Je profite de ce mail pour réitérer ma demande de la liste des salariés en difficulté de retour à l'emploi comme le prévoit le PSE.

De même pourriez vous m'envoyer l'écrit qui vous permet d'indiquer que le rassemblement du personnel est à l'initiative de la CGT Goodyear.

En attendant de vous lire, veuillez agréer mes salutations distinguées.

Pour la CGT Wamen Mickael

Demande de renseignement CR

Bonjour,

La commission de suivi locale doit effectivement statuer chaque mois sur les demandes individuelles de prorogation du congé de reclassement reçues, en application du plan de sauvegarde de l'emploi. La réunion de cette commission prévue le 17 avril, au cours de laquelle auraient été examinées les premières demandes, n'a malheureusement pas pu se tenir dans des conditions de sécurité satisfaisantes, du fait de la manifestation appelée par la CGT devant l'usine, puis à l'intrusion d'une partie des manifestants à l'intérieur du site. Cette situation est d'autant plus regrettable que la commission de suivi locale est chargée d'examiner non seulement les demandes de prorogation mais également les demandes de sortie du congé de reclassement. Nous nous assurerons, comme nous l'avons fait par le passé, que cet empêchement ne pénalise pas les salariés concernés. Concernant l'examen des demandes de prorogation, nous vous communiquerons dans les jours qui viennent une nouvelle date de réunion de la commission locale de suivi.

Cordialement,

Jean-Philippe CAVAILLE HR Director France

- page 1 de 8